La sécurité d'équipements médicaux de GE Healthcare pointée du doigt

Spread the love

Alors que la technologie est omniprésente dans notre quotidien, la vulnérabilité de certains appareils face aux hackers peut avoir de graves répercussions. Récemment, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a alerté sur la vulnérabilité de plusieurs équipements médicaux de l’entreprise General Electric.

Source : Unsplash

Une société de sécurité a identifié des failles au niveau des équipements de la filiale GE Healthcare, a fait savoir la FDA. Ces dispositifs détiennent des données très importantes telles que l’identité d’un patient, ainsi que des détails sur son état de santé et ses traitements. Des machines qui « occupent bien souvent une place centrale dans les établissements hospitaliers », écrit la FDA.

La FDA a établi une liste des différentes machines touchées

Ces failles pourraient permettre à une personne mal intentionnée de contrôler, à distance, les moniteurs hospitaliers et « générer de fausses alarmes et en éteindre d’autres », ajoute l’agence. Pour l’heure aucune cyberattaque n’a été recensée. La FDA prévient tout de même que ces intrusions pourraient être perpétrées sans être détectées pour autant.

GE travaille actuellement sur des solutions pour renforcer la sécurité de ses machines. Dans l’attente, la FDA conseille de limiter l’accès aux machines, de les déconnecter du réseau général hospitalier et enfin de modifier les mots de passe et installer des pare-feu.

En France, plusieurs hôpitaux sont équipés de moniteurs GE avec potentiellement les mêmes failles que celles pointées du doigt par la FDA. Contacté, GE Healthcare France n’a pas donné suite.

Leave a Reply