La puce TPM 2.0 obligatoire pour jouer à certains jeux sur Windows 11

Spread the love

Ne plus pouvoir jouer à des jeux si votre PC sous Windows 11 n’est pas doté d’une puce TPM 2.0 ? Voilà bien une situation qui pourrait devenir de plus en plus courante puisque Riot Games a commencé à imposer la présence de cette puce au lancement du jeu Valorant.

Windows 11 débarquera le 5 octobre et comme vous le savez probablement : il ne sera pas possible de l’installer sur n’importe quel PC. En effet, outre la génération de processeur qui doit être assez récente, Microsoft impose la présence d’une puce TPM 2.0 afin d’améliorer la sécurité du PC. Seulement, certains Insiders et bidouilleurs ont tout de même réussi à installer le système d’exploitation sans pour autant répondre aux exigences de Microsoft. 

Malheureusement, ne pas disposer d’une puce TPM 2.0 sur son PC vous empêchera de jouer à certains jeux sous Windows 11, en témoigne ces captures d’écran au lancement du jeu Valorant.

Pourquoi Riot Games, l’éditeur du jeu, a-t-il rendu obligatoire la présence de cette puce pour pouvoir exécuter son jeu Valorant ? Eh bien tout simplement car il s’agit d’une sécurité supplémentaire afin d’éviter les cheaters. Avec la présence de cette puce, il devient impossible de contourner les interdictions d’ID Hardware (HWID) du système anti-triche Vanguard. Il deviendra donc encore plus difficile pour les tricheurs d’exécuter des cheats durant leur session de gaming.

Pour bien clarifier les choses : cette restriction s’applique uniquement sur les PC dotés de Windows 11 dont la puce TPM 2.0 est absente. Sur Windows 10, la puce TPM n’est pas obligatoire pour exécuter le jeu. Concrètement, si vous n’êtes pas Insider Windows 11, si vous avez acheté un PC vendu avec Windows 11 ou si vous avez mis à niveau le système d’exploitation par la voie officielle, vous ne serez pas concerné par ce message d’erreur.

Leave a Reply