La production de MacBook et d’iPad serait affectée par la pénurie de semi-conducteurs – MacGeneration

Spread the love

En dépit de sa position privilégiée, Apple n’échapperait pas à la pénurie de semi-conducteurs qui gagne l’ensemble de l’industrie informatique. Selon le Nikkei, une partie de la production de MacBook et d’iPad a été différée en raison de composants manquants. Sur la chaîne de production, des ordinateurs et des tablettes seraient bloqués à l’étape de l’assemblage faute d’écrans et de pièces liées à ceux-ci.

Image MacGeneration

En raison de ce retard, Apple aurait repoussé au second semestre une partie de ses commandes initialement prévues au premier semestre pour ces deux types de produits. Le journal japonais ne précise pas dans quelle proportion la production est affectée ni si cela concerne des modèles de MacBook et d’iPad plus que d’autres.

Faisant partie des plus gros clients de semi-conducteurs au monde, Apple est en position de force par rapport à ses concurrents plus petits pour se fournir en composants, mais la gravité de la pénurie serait plus forte encore.

Toujours selon le Nikkei, la pénurie qui touche Apple n’a pas encore eu de conséquences sur la disponibilité des produits auprès des consommateurs. Ce n’est pas si sûr. Il suffit de se rendre sur l’Apple Store ou Amazon pour constater que l’iPad d’entrée de gamme n’est pas livré avant un mois, au mieux. Le MacBook Air M1 demande, lui, une semaine à une semaine et demi d’attente chez Apple.

Le quotidien rapporte que la production d’iPhone échappe jusqu’à présent à la crise, mais la situation serait tendue, avec un approvisionnement en certains composants qui serait « assez serré ». Foxconn, le principal assembleur d’Apple, a prévenu récemment que ses expéditions globales allaient être réduites de 10 % et qu’il n’y aurait sans doute pas d’éclaircie avant le deuxième trimestre 2022.

Tim Cook s’exprimera probablement sur le sujet lors de la prochaine présentation des résultats financiers le 28 avril.

Leave a Reply