Cela fait maintenant une décennie que la firme de Sant’Agata Bolognese en parle et fait naître des rumeurs : le virage électrique de Lamborghini se réalisera sur une berline sportive quatre portes. Pourtant, les années ont passé, et toujours… rien. Hormis un concept baptisé « Asterion » hybride présenté lors du Mondial de Paris 2014, la marque de supercars italienne n’a jamais franchi le cap.

Pourtant, l’actuelle production de la marque ne manque pas d’exemplaires quatre portes. Depuis qu’elle s’est décidée à se lancer dans la commercialisation de son SUV Urus, la gamme formée de trois modèles (Aventador, Huracan et Urus) n’est pas sans écarter la rumeur de l’électrique.

Une berline électrique Lamborghini en 2025 ?

La présence d’un modèle quatre portes sonne-t-elle pour autant la sortie imminente d’un modèle électrique ? Non, et cela semble se confirmer depuis la publication d’un article par le média automobile britannique Autocar : Lamborghini ne sortira pas de voiture 100 % électrique avant … 2025.

Car d’ici cinq ans, la marque devrait tout de même sortir un modèle. Et grâce à la publication de nos confrères anglais, on en sait plus à son sujet. Le premier point concerne la plateforme sur laquelle la voiture sera construite. Sans surprise, il s’agira du châssis de la Porsche Taycan. Rappelons que groupe VAG, qui détient Porsche, est également propriétaire de Lamborghini. De quoi fournir aux ingénieurs des usines italiennes une bonne base de développement, comme nous l’avons vu récemment avec Audi.

Une plateforme commune qui ouvrirait donc la voie au développement de cette première voiture électrique signée de la marque au taureau. Il s’agira d’une GT – comme l’avance Autocar – mais d’une GT quatre porte, comme Lamborghini l’a toujours souhaité. Une grande routière donc, qui outre son dessin certainement fidèle aux lignes tranchantes des Aventador et Huracan, devrait surtout profiter aux conducteurs longue distance. Selon les dires des journalistes, les progrès en termes de batterie qui auront été réalisés devraient porter l’autonomie à plus de 350 miles, soit plus de 560 kilomètres.

Lamborghini Urus 2018

Avant sa berline électrique, Lamborghini pourrait lever le voile sur sa version hybride de son Urus dès cette fin d’année © Lamborghini

Une version hybride de l’Urus dans les tiroirs ?

Néanmoins, Lamborghini ne devrait pas attendre 2025 pour opérer un premier transfert de ses technologies vers l’électrique. De façon plus douce, il ne serait pas étonnant de voir arriver une version hybride électrique sur le SUV Urus dès cette année. Lamborghini pourra s’appuyer sur les technologies déjà présentes chez Audi et Porsche. Sa puissance pourrait être conséquente si le modèle conserve son V8 4.0 biturbo de 650 chevaux, permettant déjà de propulser la bête à 100 km/h en seulement 3,6 secondes.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply