La pénurie de composants va affecter les smartphones Samsung au second trimestre

Spread the love

Depuis quelques mois, les médias ne cessent d’évoquer la pénurie de semiconducteurs. Actuellement, celle-ci touche de nombreuses industries, et celle des smartphones n’est malheureusement pas épargnée. Quelques constructeurs ont déjà évoqué l’impact que cette pénurie pourrait avoir sur leurs productions. Et récemment, Samsung a également admis que cette crise pourrait affecter la production et les ventes de ses smartphones.

Comme le rapporte Reuters, le géant coréen a récemment évoqué ses prévisions pour le second trimestre 2021. Et la bonne nouvelle, c’est que les bénéfices réalisés grâce à la fabrication de puces devraient augmenter. En effet, alors que le monde fait face à une pénurie, la demande est très élevée, et de nombreux acteurs essaient de sécuriser des stocks de composants pour faire face à cette situation.

Néanmoins, en ce qui concerne les smartphones, la production et les ventes risquent de baisser durant les prochains mois à cause de pénuries pour certains composants. « En raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, nous subissons également des perturbations de la production autour de certains produits et écrans », explique Ben Suh, vice-président exécutif des relations avec les investisseurs chez Samsung. Cette baisse des ventes pourrait également être imputée à une baisse sur les ventes d’appareils premium.

Pour rappel, au premier trimestre, la sortie du Galaxy S21 et de ses variantes avait permis à Samsung de doper ses ventes d’appareils mobiles. Mais au second trimestre, il est donc possible que ces nouveaux smartphones ne se vendent plus aussi bien.

Samsung avait déjà évoqué la pénurie de semiconducteurs. Celui-ci avait notamment laissé entendre qu’il pourrait ne pas présenter de nouveaux smartphones Galaxy Note cette année, à cause de ces contraintes.

Apple a déjà évoqué un problème pour les iPad et les Mac

La pénurie de semiconducteurs n’affecte pas que Samsung. Comme le géant coréen, Apple a également du mal à trouver certains composants pour ses produits. Et récemment, la firme de Cupertino a évoqué une pénurie de composants qui pourrait affecter certains produits.

Alors que jusqu’à présent, Apple semblait en mesure de satisfaire la demande, il y a quelques jours, celui-ci a indiqué que dans les prochains mois, il pourrait subir des contraintes qui affecteraient la production de Mac et d’iPad. Et cette situation pourrait causer un manque à gagner entre 3 et 4 milliards de dollars.

Xiaomi, de son côté, a déjà indiqué qu’il ne s’agit pas d’une pénurie, mais d’une pénurie extrême. Par ailleurs, en ce qui concerne les produits de ce constructeur chinois, une hausse des prix, causée par la pénurie, n’est pas à exclure.

« Pour être honnêtes, nous ferons de notre mieux pour offrir le meilleur prix possible aux consommateurs. Mais parfois, il se peut que nous devions répercuter une partie de l’augmentation des coûts sur le consommateur dans différents cas », a indiqué un responsable au mois de mars.

Qualcomm, l’un des principaux fournisseurs de puces pour smartphones, s’est voulu rassurant, en laissant entendre que le retour à la normale pourrait être plus rapide pour certaines catégories de composants. Et TSMC, le fondeur taiwanais, a déjà annoncé un plan d’investissement très ambitieux afin d’augmenter la capacité de production.

Leave a Reply