June vous en parlait hier, maintenant qu’AMD a levé son embargo sur la Radeon VII, les tests confirment ce que l’on redoutait : la carte est à peine au niveau d’une 1080Ti d’Nvidia, un GPU sorti il y a 2 ans presque jour pour jour, et remplacé depuis par la 2080Ti.Dans les jeux (son domaine de prédilection), elle est parfois devant les modèles Nvidia équivalent, mais aussi souvent en dessous, comme ici dans GTA V ou F1 2018.

Heureusement, la Radeon VII est plus véloce que la Vega64 qu’elle remplace, cette dernière étant à peine au niveau d’une 1080 lorsqu’elle est sortie.

Mais ce qui nous intéresse surtout sur Mac, ce sont surtout ses performance en GPGPU (Compute), en clair, pour aider le CPU sur des calculs non-3D, via des API comme OpenCL ou Metal de plus en plus utilisées sur Mac (Final Cut Pro, Resolve, After Effects…). Et là, la Radeon VII se montre particulièrement douée, même face à Nvidia. Evidemment, pas de tests de comparaison avec CUDA, l’API propriétaire des GeForce, mais sous Sandra ou CompuBench, elle s’en tire avec les honneurs malgré son nombre de CU (Computer Units) plus faible que la Vega 64 (seulement 60 pour la nouvelle). En effet, grâce à une bande passante mémoire décuplée et des fréquences en nette hausse, elle propose des performances bien meilleures sur ces applications :

Du coup, on aurait bien envie de s’en payer une en eGPU, histoire de booster les derniers MacBook Pro. D’autres la verraient bien dans un iMac Pro ou dans leur hackintosh… Mais l’opération pourrait prendre encore quelques temps. D’abord, car son TDP (enveloppe thermique) reste élevée dépassant les 300W, il faudra donc un boitier costaud. Ensuite, car elle ne possède pas (encore) de pilotes sur Mac. Comme le relèvePierre Dandumont, qui a pu la tester avec la dernière beta de macOS, le GPU n’est pas reconnu, bien que certains pilotes semblent y faire référence.

En France, le prix sera situé entre 700 et 800€ environ, mais les stocks sont ultra-limités pour le moment -on parle d’une centaine de cartes pour la France, même si le chiffre parait délirant. La bonne nouvelle, c’est que les Vega 56 et 64 font certainement devenir plus abordables.

Let a comment