La NASA a payé 5 millions de dollars pour vérifier que les employés de SpaceX ne fumaient pas d’herbe

Spread the love

Voilà maintenant environ un an qu’Elon Musk a fait l’erreur de fumer quelques bouffées sur un joint que lui tendait l’animateur animateur américain Joe Rogan lors de l’enregistrement d’un podcast. Outre le fait que l’événement en lui-même ait été très remarqué, il a également eu des conséquences, en partie pour SpaceX.

La NASA a payé pour SpaceX, mais pas pour Boeing

Voyant le patron de SpaceX lui-même prendre quelques bouffées d’herbe, la NASA s’est inquiétée que les employés de l’entreprise fassent de même, sachant que les deux entités collaborent. Peu après cet épisode malvenu, l’agence américaine a donc ouvert une enquête chez SpaceX et Boeing, deux de ses partenaires privés, pour savoir si certains se droguaient sur leur lieu de travail. Rappelons que la pratique est considérée comme une violation des conditions d’une habilitation de sécurité du gouvernement.

En ce sens, la NASA a accepté de couvrir les frais de l’enquête au sein de SpaceX, un montant qui s’établit à 5 millions de dollars. Néanmoins, cela ne concerne pas Boeing. Lors d’un entretien accordé à Politico, l’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, n’a pas indiqué pourquoi l’agence avait payé pour SpaceX et non pour Boeing. Il a indiqué : « SpaceX a travaillé en étroite collaboration avec la NASA pour rendre compte de travaux supplémentaires dépassant le cadre du contrat ».

Pour sa part, Boeing a déclaré qu’il n’avait donc pas reçu d’argent supplémentaire pour l’examen, une étude qui se penchera sur l’examen de certains documents et une entrevue avec les employés de la firme.

Pour rappel, SpaceX et Boeing sont actuellement en concurrence pour la construction d’une capsule que la NASA utilisera pour acheminer ses astronautes jusqu’à l’ISS. Grâce à celle-ci, les États-Unis pourraient réduire leur dépendance à la capsule Soyouz, d’origine russe.

Leave a Reply