La Marine va organiser une compétition de robots maritimes

Spread the love
La Marine va organiser une compétition de robots maritimes

Image : RobotX.

Comme à l’époque des grands voiliers, il en va de même aujourd’hui : celui qui contrôle les mers exerce un pouvoir mondial considérable. Mais de plus en plus, la puissance maritime ne se mesure plus en navires de guerre et en porte-avions habités, mais en flottes de robots marins autonomes.

A cette fin, il est tout à fait approprié que la Naval Postgraduate School et l’Office of Naval Research s’associent à nouveau à Open Robotics, qui supervise le système d’exploitation robotique à code source ouvert et le simulateur robotique Gazebo, ainsi qu’à l’organisation Robonation, pour organiser une compétition maritime simulée en 2022.

L’objectif principal de la compétition Virtual RobotX (VRX) est de fournir un cadre de simulation pour soutenir le développement de l’autonomie maritime, selon les organisateurs. Il est intéressant de garder un œil sur cette compétition, car elle contribue littéralement à créer l’avenir de la guerre maritime ainsi que les applications commerciales probables des robots sur l’eau.

Dans la grande tradition des compétitions universitaires de robotique, le concours de 2022 est ouvert à toute équipe d’étudiants affiliée à un établissement d’enseignement. Chaque équipe doit compter au moins un étudiant et un conseiller pédagogique employé à plein temps par le même établissement. Plusieurs établissements d’enseignement peuvent également s’associer pour former une seule équipe.

publicité

Les inscriptions ouvrent ce mois-ci

Le concours VRX 2022 implique quelques compétences fondamentales, notamment en matière de localisation, de navigation et de perception comme base d’une autonomie de plus haut niveau. Les équipes devront ensuite mettre en œuvre ces capacités fondamentales dans le cadre d’une épreuve d’autonomie en plusieurs étapes. Un certain nombre de défis simulés seront alors proposés, notamment l’exécution d’une tâche d’accostage et de livraison, l’évitement de la faune et la navigation à travers des obstacles vers une balise sonique.

L’utilisation de Gazebo, un simulateur robotique à code source libre qui est devenu un outil important dans l’industrie, est un clin d’œil à la nature de plus en plus libre du développement robotique. En utilisant des simulateurs et du code source ouvert, la compétition sera beaucoup plus accessible aux participants. Des entreprises en plein essor, telles que Clearpath Robotics et Fetch, ont utilisé le système d’exploitation de robot ROS (Robot Operating System) pour créer des robots commercialisés, ce qui démontre l’importance de l’écosystème open source pour le développement de la robotique. L’environnement simulé est également essentiel pour tester une variété de scénarios du monde réel, notamment le maintien de la position et du cap en présence de forces environnementales comme le vent et les vagues.

Les inscriptions à VRX sont ouvertes ce mois-ci, et la compétition aura lieu début 2022. RobotX accueille des défis d’automatisation virtuels et non virtuels axés sur les robots marins.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply