La Lettonie interdit l’accès à son espace aérien aux compagnies qui survolent la Biélorussie – Le Figaro

Spread the love

La Lettonie en rajoute une couche. Alors que la Biélorussie est isolée sur la scène continentale suite aux accusations de détournement, le 23 mai, du vol Ryanair au bord duquel se trouvait notamment le journaliste opposant au régime Roman Protassevitch, le petit État baltique a franchi une nouvelle étape dans les sanctions en interdisant aux compagnies aériennes qui survolent le pays dirigé par l’autocrate Alexandre Loukachenko d’accéder à son espace aérien.

En plus des sanctions des vingt-sept

Cette mesure vient compléter celles déployées par l’Union européenne en début de semaine. Lundi soir, les vingt-sept avaient décidé de fermer leur espace aérien aux compagnies biélorusses, recommandant par ailleurs aux compagnies continentales d’éviter de survoler l’espace aérien du pays d’Europe centrale, et exigeant la libération du journaliste qui se trouvait à bord du vol détourné.

À VOIR AUSSI – Avion de ligne détourné: l’UE adopte des sanctions envers la Biélorussie

Un ensemble de mesures de représailles devraient suivre du côté des dirigeants européens. «Il est conséquent, mais il ne s’agit que de mesures individuelles, même s’il concerne des opérateurs économiques», a déclaré mardi 24 mai une source diplomatique européenne. Mais aucun blocage politique n’a été enregistré «à ce stade», a souligné ce diplomate, même si des mesures additionnelles qui auront un impact économique sont également en discussion.

Sommet de l’aviation civile internationale jeudi

L’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) va organiser une réunion d’urgence de son organe directeur jeudi, après l’interception d’un vol commercial de Ryanair par la Biélorussie, a annoncé lundi l’agence onusienne. «Le président du Conseil de l’OACI a convoqué une réunion d’urgence des 36 représentants diplomatiques du Conseil le 27 mai suite à l’incident impliquant le vol Ryanair FR4978 dans l’espace aérien de la Biélorussie», a tweeté l’agence basée à Montréal sans autres précisions.

Leave a Reply