La justice accepte la première des deux demandes de mise en liberté de Patrick Balkany, qui reste cependant… – franceinfo

Spread the love

Cette demande de libération s’applique uniquement pour sa condamnation à quatre ans de prison pour fraude fiscale. 

C’est une première victoire. La cour d’appel de Paris a accepté, lundi 28 octobre, la première des deux demandes de mise en liberté de Patrick Balkany. Cette demande avait été déposée mi-septembre par les avocats de l’élu LR dans la foulée de sa condamnation pour fraude fiscale à quatre ans ferme avec mandat de dépôt. Éric Dupond-Moretti, l’un de ses avocats, avait alors déclaré : “Ce n’est pas un justiciable différent des autres (…) Je demande une mise en liberté qui, je le sais déjà, ne sera pas effective.”

L’ancien maire de Levallois-Perret reste toutefois en détention, en attendant l’examen d’un second recours après ses deux condamnations. Cette demande avait été déposée mi-octobre, après sa condamnation à cinq ans de prison assortis d’un second mandat de dépôt. Ni le baron des Hauts-de-Seine, qui a refusé d’être extrait de sa cellule de la maison d’arrêt de la Santé, ni ses avocats n’étaient présents au délibéré.

Leave a Reply