La guerre du streaming va au-delà des frontières américaines

Spread the love

En 2021, la plupart des plateformes de streaming les plus populaires proviennent des États-Unis. Comme c’est le cas depuis des années avec le cinéma traditionnel, les États-Unis à travers Netflix, Disney+, ou encore Amazon Prime Video dominent largement le marché de la SVOD. Toutefois, à l’inverse du septième art où la stratégie américaine consiste simplement à adapter des productions made in USA aux divers marchés dans le monde, le secteur du streaming semble prendre une toute autre direction.

Avec pour objectif de séduire toujours plus de nouveaux abonnés, les plateformes comme Netflix tentent depuis quelques années de se rapprocher au plus près de leurs potentiels nouveaux utilisateurs en abandonnant la stratégie de base. En effet, Netflix, Amazon Prime Video, Disney+, et bien d’autres ne se contentent plus seulement de sous-titrer ou de doubler des productions américaines, ces sociétés investissent d’immenses sommes dans des productions locales.

Les productions locales comme solution

De cette façon, les plateformes parviennent à séduire encore plus d’abonnés en proposant des contenus réalisés dans le pays en question, avec la langue officielle, et les codes culturels adéquats. Nous ne sommes plus au temps de l’américanisation à travers les dessins animés Disney. À ce jour, Netflix a par exemple récemment attribué un budget de 500 millions de dollars pour des productions originales en Corée du Sud. En France, des succès comme Lupin, Marseille, et dernièrement Caïd, montrent à quel point les utilisateurs apprécient les productions locales. Sans parler des nombreuses séries à succès qui ont vu le jour en Espagne, à l’image de La Casa de Papel et d’Elite.

Le Wall Street Journal explique que “l’augmentation de la production à l’étranger stimule un boom historique de nouveaux films et séries télévisées dans de nombreuses langues différentes, notamment l’hindi, le français, le portugais, l’allemand et le polonais.” En d’autres termes, cette nouvelle stratégie menée par ces plateformes de streaming permet de relancer une industrie du cinéma parfois en perte de vitesse dans certains pays, et permet surtout de continuer à faire travailler des milliers de personnes en cette période de crise sanitaire.

4.3 / 5

11,5 M avis

Leave a Reply