La Fédération hospitalière de France demande la vaccination obligatoire pour tous – CNEWS

Spread the love

Le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux, a lancé ce dimanche dans le JDD un appel pour une vaccination obligatoire de l’ensemble de la population, et incite l’exécutif à «passer le cap».

Bien que Frédéric Valletoux salue les dernières annonces d’Emmanuel Macron, il considère également que le pass sanitaire «a fonctionné à court terme mais ne suffira pas à atteindre une vraie immunité collective». C’est la raison pour laquelle il invite le gouvernement à aller jusqu’au bout de cette vaccination, malgré l’opposition des anti-vaccins et des anti-pass.

D’autant plus que le président Français avait déjà introduit dans son discours du 12 juillet cette possibilité : «en fonction de l’évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les français».

Et avec les dernières manoeuvres sanitaires, le patron de la FHF n’a pas de doute sur la réactivité des gouvernements qui ont compris, selon lui, «que la bonne réponse face à la crise c’est de savoir s’adapter, et vite». C’est donc le moment idéal «d’aller au-delà de l’incitation pour franchir la dernière marche», même s’il reconnaît que l’exercice est périlleux pour l’exécutif.

 «Les indicateurs repartent à la hausse»

«Nous n’avons plus le luxe de prendre des demi-mesures», avance celui qui est aussi maire (LR) de Fontainebleau (Seine-et-Marne). La vaccination obligatoire sur une plus large échelle permettrait ainsi de freiner la reprise de l’épidémie du Covid-19, due notamment à l’apparition du variant Delta.

«Partout les indicateurs repartent à la hausse : le contexte épidémique nous montre les limites des mesures intermédiaires», explique Frédéric Valletoux qui juge que le pass sanitaire n’est pas suffisant et complique les situations. Notamment dans les hôpitaux, là où le vaccin peut être «une mesure simple, claire et efficace, la complexité du pass trace une frontière entre les patients pour lesquels il sera demandé à l’entrée, et les autres».

Avec cette méthode, le représentant des hôpitaux et des Ehpad publics souhaite que la France se détache de sa vision «trop individualiste», pour l’emmener à devenir «un pays pionnier et enclencher un mouvement mondial en faveur de la vaccination obligatoire».


Leave a Reply