La digitalisation, arme de démocratisation du commerce

Spread the love
La digitalisation, arme de démocratisation du commerce

Le e-commerce ou commerce en ligne connaît une croissance de plus de 101 % en à peine 6 ans. Avec 112 milliards d’euros générés en 2020, soit une hausse de 8,5 % en seulement un an et 44 millions de personnes touchées en France, le secteur du e-commerce ne s’est jamais aussi bien porté selon les données de la Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance. On pourrait penser que cette croissance exponentielle est la conséquence directe des restrictions liées à la pandémie, mais en réalité, si on regarde la tendance ces dernières années, on remarque que le Covid-19 n’a fait qu’accélérer la digitalisation du secteur du retail. 

Les ventes en ligne, face aux limitations de mouvement et les fermetures des magasins, ont servi de bouclier à toute l’économie du pays et ont permis à de nombreux commerces de garder la tête hors de l’eau. Quel aurait été l’impact de la pandémie si les solutions digitales n’avaient pas existées ? Quelles auraient été les conséquences pour de nombreux secteurs économiques notamment celui de la restauration ? 

La digitalisation du commerce, même si elle s’est faite parfois à marche forcée, nous a permis de survivre dans ce contexte économique sans précédent. Mais surtout, elle n’opère pas de discrimination entre les géants du secteur d’un côté et les petites et moyennes entreprises de l’autre. Si les TPE et PME en France ont pu survivre sans les ressources et les capacités des grandes entreprises, c’est grâce à cette arme de démocratisation que représente la digitalisation.

publicité

Ce qui servait hier de filet de protection se transforme aujourd’hui en véritable opportunité

Que des petits commerçants de quartier, commerces de bouches, magasins de vêtements ou librairies aient pu développer leur propre marketplace, ou qu’ils aient pu compter sur des outils comme Packlink PRO pour assurer la gestion et l’automatisation de leurs envois en France et à l’international, c’est sûrement ce qui a permis de faire la différence. D’éviter la catastrophe absolue pour finalement ouvrir la perspective d’une reprise économique et d’une croissance sans frontière. 

Ce qui servait hier de filet de protection se transforme aujourd’hui en véritable opportunité. En Europe, l’année 2020 bat le record du nombre de colis expédiés, avec une augmentation estimée à 21 % par rapport à 2019 et 109 % de colis supplémentaires expédiés pour la période de Noël. Pour 38 % des entreprises, le numérique leur a permis de maintenir voire de sauvegarder leur activité durant la crise. Et aujourd’hui, la majorité d’entre elles (56 %) le considère comme un levier de croissance pour le magasin et un outil primordial pour l’amélioration de la relation client (48 %). 

Et la vraie leçon est là. La France en pleine reprise peut compter sur la force de ses commerces, de ses TPE-PME et de ses entrepreneurs, qui jouent un rôle fondamental dans le soutien à l’économie et à l’emploi. La digitalisation leur a permis de survivre et leur ouvre aujourd’hui de nouvelles opportunités de croissance pour exporter et conquérir de nouveaux marchés. 

Leave a Reply