La Bourse sanctionne le trimestre moyen de Facebook

Spread the love
La Bourse sanctionne le trimestre moyen de Facebook

Quand Facebook tousse, c’est Wall Street qui s’enrhume… Mercredi, le réseau social de Mark Zuckerberg a dévoilé ses résultats pour le 4e trimestre 2019 avec une nette diminution de ses marges d’exploitation, qui tombent à 42%. C’est quatre points de moins en un an, et c’est en deçà des prévisions. Sans surprise, la Bourse a réagi, et l’action a perdu 6% !

Dans le détail, c’est la faute essentiellement aux coûts d’exploitation et aux investissements estimés à plus de 12 milliards de dollars, soit une hausse de 32%. Même si le chiffre d’affaires augmente de 25%, et dépasse le consensus, les analystes américains rappellent que c’est la hausse la plus faible de l’histoire de Facebook, et c’est d’ailleurs le 4e trimestre de suite sous les 30% de croissance. Ce qui donne un bénéfice net à 7.5 milliards de dollars sur le dernier trimestre, clos au 31 décembre 2019, soit 2.56 dollars par action.

publicité

En termes d’audience et de publicité, les feux restent au vert avec une petite hausse de 10 millions d’utilisateurs pour atteindre les 1.66 milliard d’inscrits, tandis que les revenus publicitaires dépassent les 20.7 millards de dollars, soit une hausse de 25%. (Eureka Presse)

Leave a Reply