Advertisements

La 5G autonome prend son envol en Corée du sud

Spread the love
La 5G autonome prend son envol en Corée du sud

Si la 5G commence peu à peu à faire son trou dans de nombreux pays autour du globe, reste que l’architecture de la nouvelle technologie de télécommunication sans fil se repose pour l’heure exclusivement sur les réseaux LTE (ou 4G) existants. Cela devrait toutefois bientôt changer.

Comme très souvent lorsqu’on parle de nouvelle technologie, la révolution devrait bien venir de Corée du sud, où l’un des principaux opérateurs locaux, en l’occurence SK Telecom, vient d’annoncer avoir « réalisé avec succès la première session de données 5G autonome au monde sur son réseau 5G commercial ».

L’opérateur a ainsi déclaré avoir appliqué le logiciel autonome New Radio à ses stations de base 5G non autonomes existantes pour réaliser, le 16 janvier dernier, le premier transfert de données mondial effectué sur son réseau 5G autonome, qui comprend des équipements fournis par Ericsson et Samsung.

publicité

Une commercialisation au premier semestre 2020

« Avec le succès de ce transfert de données en 5G autonome sur notre réseau 5G commercial multi-fournisseurs, nous sommes maintenant sur le point de lancer un service 5G autonome, un catalyseur clé de changement et d’innovation révolutionnaire dans tous les secteurs », s’est félicité Park Jong-kwan, le vice-président et directeur des laboratoires 5GX de SK Telecom.

L’opérateur a également appliqué à son réseau 5G autonome des technologies qui devraient faire parler d’elles prochainement, comme le “slicing”, une « technologie essentielle pour fournir un support optimal pour différents types de services 5G en partitionnant un seul réseau physique en plusieurs réseaux mobiles virtuels ».

Cette technologie, qui fait déjà beaucoup parler d’elle, devrait permettre de « minimiser la latence en fournissant un raccourci pour la transmission des données grâce à l’installation d’un centre de données à petite échelle au niveau de la station de base ou du routeur 5G », comme l’a rappelée la direction de l’opérateur, qui prévoit aujourd’hui de lancer le premier service mondial de 5G autonome au cours du premier semestre 2020.

Advertisements

Leave a Reply