Jusqu’où va aller Netflix ?

Spread the love

241 milliards de dollars ! 

C’est la capitalisation boursière de Netflix à la veille de la publication de ses comptes trimestrielles. Du jamais vu. Son action bat record sur record. Après avoir connu un léger trou d’air au moment de l’arrivée de Disney+ (215 milliards de dollars de capitalisation boursière pour The Walt Disney Company) sur le marché américain, Netflix a repris des forces durant la pandémie du COVID-19. Vendredi 10 juillet, l’action a atteint 548,73 dollars. Et selon les analystes de Wall Street ce n’est pas fini. L’envolée de 8% de l’action de la société dirigée par Reed Hastings sur la journée de vendredi fait suite à la publication d’un rapport des analystes de Goldman Sachs qui anticipent une forte croissance des abonnés de Netflix au deuxième trimestre 2020. Alors que Netflix a enregistré une croissance de 15,8 millions d’abonnés au premier trimestre (son record absolu), la plateforme de SVOD prévoit d’en ajouter 7,5 millions au second trimestre. Le rapport de Goldman Sachs prévoit quant à lui une croissance de 12,5 millions d’abonnés sur le deuxième trimestre (contre 6,8 millions sur le même trimestre de 2019). Conséquence : Goldman Sachs renforce sa notation de l’action de Netflix à « achat » et augmente son objectif de cours de l’action sur 12 mois de 540 à 670 dollars. Pour les analystes de la banque américaine, « la crise du COVID-19 accélère le passage de la consommation traditionnelle de contenus aux services de streaming, ce qui va accentuer la courbe de croissance de Netflix à la fois dans l’immédiat et à long terme. »


Source : Bloomberg – D.R.

Bien que tous les analystes ne soient pas d’accord sur les perspectives de croissance de Netflix (quatre analystes recommandent aux actionnaires de vendre leurs titres), force est de constater que la performance prévue de Netflix a pris le marché à contre-pied : beaucoup pensaient que Disney+ pousserait les amateurs de SVOD à arbitrer entre les 2 services, au détriment de Netflix. Mais la pandémie est arrivée et a permis à Netflix de profiter de la profondeur de son catalogue et de la diversité de ses programmes pour accélérer sa croissance.

453,5 millions d’utilisateurs de Netflix dans le monde

eMarketer estime également que les perspectives de croissance de Netflix sont solides, malgré l’impact du COVID-19 sur l’économie mondiale. Selon l’analyste de eMarketer Eric Haggstrom, « Netflix est mieux positionné que ses concurrents, car sa programmation 2020 ne dépend pas du sport, d’événements live ou de la publicité. Netflix n’a pas non plus à arbitrer entre la vente de programmes à des partenaires existants ou la mise en ligne sur un nouveau service de streaming. » Pour l’analyste, Netflix surmontera mieux la crise que tous les autres acteurs des médias.

eMarketer en profite pour publier une série de chiffres qui montrent combien Netflix est en train de s’imposer non seulement comme le leader mondial de la SVOD, mais tout simplement comme le leader mondial de l’audiovisuel post confinement : toujours plus d’utilisateurs, toujours plus de temps d’usage : 

  • Netflix dans le monde

À l’échelle mondiale, Netflix est en voie d’atteindre 453,5 millions d’utilisateurs individuels en 2020, soit une augmentation de 9,1 % par rapport à l’année dernière.

Cette année, Netflix capturera 33,0 % des téléspectateurs OTT abonnés dans le monde.

  • Netflix aux Etats-Unis

Aux États-Unis, Netflix comptera 158,9 millions d’utilisateurs en 2020, soit une augmentation de 2,9 % par rapport à l’année dernière.  Netflix capte 71,6 % des utilisateurs américains de vidéos OTT.

Alors que l’Amérique du Nord représente 36,6 % de l’ensemble des spectateurs de Netflix, sa part diminue, car Netflix se développe à l’échelle internationale.

Aux États-Unis, en 2020, les téléspectateurs adultes de Netflix ont passé en moyenne 63,0 minutes par jour à regarder le service de streaming, soit une augmentation de 13,5 % par rapport à 2019.

Leave a Reply