Jérôme Rodrigues a été pris en charge par les Street Medics avant que les pompiers n’interviennent

VIDEO. La scène, filmée par la victime elle-même, s’est déroulée samedi après-midi au niveau de la place de la Bastille en pleine tension avec les forces de l’ordre.

Un visage emblématique du mouvement des Gilets jaunes a été évacué par les secours samedi après-midi à Paris. Plusieurs vidéos montrent Jérôme Rodrigues blessé sérieusement à l’œil après, semble-t-il, un jet de grenade de la part des forces de l’ordre.

Peu avant 18 heures, il a annoncé sur son compte Facebook qu’il allait « perdre son oeil », photo de son visage à l’appui. « Il m’ont déglingué ! », a-t-il ajouté. Son selfie a été partagé près de deux mille fois en dix minutes.

 

 

Une grenade envoyée en sa direction

Les faits se sont déroulés vers 16 heures aux alentours de la place de la Bastille, où différents cortèges étaient en train de converger. Ce proche d’Eric Drouet, régulièrement invité sur les plateaux de télévision, diffusait la fin de manifestation en direct sur Facebook lorsqu’il est tombé à terre. Quelques secondes plus tôt, il filmait les forces de l’ordre quand une grenade a été lancée dans sa direction. « L’oeil est éclaté », entend-on ensuite répéter un témoin dans une grande confusion. Selon les images, Jérôme Rodrigues ne constituait pourtant pas une menace sérieuse et se montrait silencieux lorsqu’il a été visé.

 

 

 

Les « Street Medics » l’ont d’abord pris en charge puis les secours l’ont transporté sur un brancard vers un camion de sapeurs-pompiers. L’évacuation a été filmée par la journaliste indépendante Stéphanie Roy. Cette vidéo, qui peut heurter, montre Jérôme Rodrigues en état de choc, avec l’oeil droit en sang. Le journaliste de Brut Rémy Buisine affirme de son côté avoir vu cette figure des Gilets jaunes pleurer sur le brancard.

Lire la suite sur LeParisien.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

Let a comment