Jean-Michel Blanquer annonce des campagnes de vaccination dans les collèges et lycées à la rentrée – Le Parisien

Spread the love

Jean-Michel Blanquer dévoile le protocole de rentrée concernant la vaccination. Dans un entretien accordé au JDD, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé que tous les élèves des collèges et lycées de France auront la possibilité de se faire vacciner contre le Covid-19. Cela s’inscrit dans le protocole de niveau 2 présenté par le ministre pour la rentrée scolaire prévue le 2 septembre.

« Selon les situations, soit des équipes mobiles viendront vacciner dans les établissements, soit nous organiserons le déplacement des élèves volontaires, en lien avec les services de santé, vers les centres de vaccination », a expliqué le ministre, enthousiaste à l’idée de pouvoir miser sur cet atout « dont nous ne disposions pas l’année dernière ».

Au sujet des enseignants, Jean-Michel Blanquer a jugé « ni légitime, ni souhaitable, ni utile » d’exiger un pass sanitaire préférant miser sur « une logique de confiance et de responsabilité ».

En cas de contamination, pas d’isolement pour les élèves vaccinés

L’ancien directeur de l’ESSEC a également été questionné sur la question du statut des élèves non vaccinés. Il a estimé qu’un élève n’ayant reçu aucune dose de vaccin « est dans une situation plus risquée qu’un élève qui a reçu au moins une injection. Lui demander de rester chez lui en cas de contact à risque, c’est le protéger et protéger les autres », a-t-il déclaré.

Par conséquent, si un cas de Covid se déclare dans une classe, les élèves non vaccinés devront observer une période d’isolement de sept jours et suivre les cours en distanciel pendant ce laps de temps. Une règle à laquelle ne seront pas assujettis les élèves ayant été vaccinés. « C’est la même règle que pour le reste de la population, justifie Jean-Michel Blanquer. Notre boussole depuis mars 2020 est de faire perdre le moins possible de journées de cours aux élèves. Au lieu de fermer des classes entières en grand nombre, notre stratégie permettra d’avoir un pourcentage minime d’élèves privés d’école ».

Il a également tenu à rassurer les parents d’élèves sur la question du secret médical en indiquant que « les parents sont libres de ne pas dire si leur enfant est vacciné ou non » tout en rappelant qu’il s’agissait « de leur responsabilité individuelle et cela déterminera la possibilité pour l’élève cas contact d’être isolé ou de continuer à fréquenter les cours ».

Les enfants non vaccinés pourront participer aux sorties scolaires, mais…

Autre point de crispation à l’approche de la rentrée : celui des sorties scolaires pour les élèves non vaccinés. Dans son interview au JDD, Jean-Michel Blanquer a tenu à clarifier la position du gouvernement : « Bien sûr qu’ils pourront participer. Ils bénéficieront d’un accès sans pass dans les lieux qui disposent de créneaux réservés à l’activité scolaire », a précisé le ministre.

Néanmoins, si la sortie scolaire s’effectue dans un musée, par exemple, avec du public, les élèves seront également soumis au pass sanitaire et devront donc passer par la case test PCR ou antigénique s’ils ne sont pas vaccinés. Même chose pour les parents d’élèves accompagnateurs qui ne seront toutefois pas soumis au pass sanitaire pour rentrer dans un établissement scolaire.

Leave a Reply