Jean-Marie Bigard : Attaqué par les gilets jaunes à Paris, il se fait exfiltrer – Pure People

Spread the love

Pourtant, Jean-Marie avait bien indiqué sa position sur Twitter la veille de ce mouvement. Le 11 septembre 2020, il déclarait en effet ne pas vouloir marcher aux côtés de Jérôme Rodrigues en expliquant qu’il ne pouvait pas cautionner les propos du manifestant qui avait comparé les policiers à “une bande de nazis“.

Toutefois, il assurait être toujours derrière les gilets jaunes et soutenir pleinement ce mouvement. “Les propos inacceptables de Jérome Rodrigues “les flics sont des nazis”, ça c’est pas supportable, donc moi j’ai dit je ne peux pas marcher à côté d’un mec qui dit ça même s’il l’a dit vraisemblablement sous le coup de la colère et que ça ne concernait peut-être pas tous les flics mais bon on s’en fout qu’il dise flic, nazi c’est ça qui reste et donc moi je ne voulais pas.” avait-il indiqué.

L’humoriste avait également réaffirmé son soutien total envers le mouvement et avait confirmé sa venue auprès d’un autre cortège de gilets jaunes. “Je me dois d’être au milieu de mes amis les gilets jaunes, je serai demain avec mes amis et je vais choisir un départ de manif où il n’y aura pas Jérome Rodrigues.” Pas sûr que Jean-Marie revienne de sitôt à une manifestation de ses “amis” les gilets jaunes…

Leave a Reply