“Je me sens vraiment privée de liberté”: colère après la fermeture des vols entre la France et le Brésil à cause du variant brésilien – RMC

Spread the love

Le variant Brésilien affole la France. Conséquence immédiate : tous les vols entre le Brésil et la France sont suspendus “jusqu’à nouvel ordre”, annonce faite par le Premier ministre mardi, à l’Assemblée. Deux derniers vols, en direction de Paris ont quitté Rio de Janeiro et Sao Paulo mardi soir.

>>  A LIRE AUSSI – Tous les vols entre la France et le Brésil suspendus “jusqu’à nouvel ordre” annonce Jean Castex

Pour les voyageurs qui avaient prévu de se rendre au Brésil, ou de rentrer en France, c’est la douche froide. Et c’est surtout l’immédiateté de l’application de la mesure qui a surpris Ruth. Cette Franco-brésilienne a investi dans un appartement au Brésil. Elle doit récupérer les clés avant le 10 mai. Alors elle craint de voir son projet tomber à l’eau. 

“Je me sens vraiment privée de liberté. Là, c’est on ferme, mais on ne sait pas jusqu’à quand, on est totalement dans l’indécision, on ne peut pas vivre”, indique-t-elle.

Des mesures incomprises

Philippe, lui, travaille au Brésil dans une entreprise française. Il a fait une croix sur son billet pour la France, prévu dans 9 jours A 63 ans, souffrant d’hypertension, il voulait aussi profiter de ces vacances dans l’hexagone pour se faire vacciner.

“Je vais être honnête, je vais regarder pour tricher. Si je dois passer par Dubaï et ben je passerai pas Dubaï. Je n’ai même plus besoin de m’engager sur des mesures sanitaires. C’est une incompréhension”, appuie-t-il.

Philippe comme Ruth ne comprennent pas en quoi les mesures sanitaires jusqu’ici en vigueur. PCR au départ et à l’arrivée, quarantaine obligatoire en France n’était pas suffisantes.

Leave a Reply