Posted on
Spread the love

L’eau a submergé les terrasses des cafés. Les clients des bateaux-taxi ont dû rentrer dans leurs hôtels en passant parfois par les fenêtres.

Une marée haute d’une ampleur inédite a envahi, mardi 12 novembre, les ruelles de Venise et la place Saint-Marc, surprenant les touristes. Selon les médias italiens, le phénomène a fait au moins un mort : un Vénitien de 78 ans a été retrouvé électrocuté dans son logement inondé.

Cette “acqua alta” exceptionnelle de 1,87 m – le plus haut niveau depuis 53 ans – a déclenché les sirènes dans la Cité des Doges. C’est la deuxième plus haute marée enregistrée à Venise depuis le début des relevés en 1923, derrière celle de 1,94 m observée le 4 novembre 1966.

“Nous sommes en train d’affronter une marée plus qu’exceptionnelle. Tout le monde est mobilisé pour gérer l’urgence, a écrit Luigi Brugnaro, le maire de la ville, sur Twitter. Nous avons besoin que tout le monde nous aide à faire face à ce qui est clairement les effets du changement climatique.”

L’eau a submergé les terrasses des cafés, emportant tables et chaises le long des ruelles. Les passerelles des hôtels historiques ont également été balayées par les flots, obligeant les clients des bateaux-taxi à entrer dans les établissements par les fenêtres.

La basilique Saint-Marc de Venise sous les eaux, le 12 novembre 2019. 
La basilique Saint-Marc de Venise sous les eaux, le 12 novembre 2019.  (MARCO BERTORELLO / AFP)

Evénement rare lui aussi, le vestibule de la basilique Saint-Marc, joyau de la Sérénissime, a été inondé. Le procurateur de l’édifice Pierpaolo Campostrini a organisé des tours de garde dans la nuit pour surveiller la montée des eaux.

Advertisements

Leave a Reply