iPhone : Apple ne prévoirait pas de batterie amovible, ce qui forcerait la firme à quitter l’Europe

Dans une interview accordée à la chaîne YouTube ORBIT, un vice-président d’Apple suggère que l’entreprise ne souhaite pas proposer des batteries amovibles sur les iPhone, malgré la loi votée en ce sens par l’Europe.

Reparation smartphone ouvert
Crédits : 123RF

Améliorer la réparabilité des appareils et le recyclage de leurs composants pour promouvoir le développement durable. Ça fait quelques années que l’Union européenne veut pousser ce credo. Entre l’obligation de proposer un port de recharge USB-C et celle d’avoir des batteries de smartphones amovibles, on ne peut pas dire qu’elle n’agit pas. Dans la majorité des cas, on remarque que les décisions affectent surtout Apple. La firme ayant depuis toujours gardée la main mise sur son écosystème avec des composants propriétaires, entre autres.

Dans une interview accordée à ORBIT sur YouTube, John Ternus, vice-président de l’ingénierie matériel chez Apple, explique à demi-mots que les batteries amovibles sur iPhone ne sont pas au programme. Il précise que pour lui, une batterie facilement remplaçable créée “un conflit entre durabilité et réparabilité. Vous pouvez rendre un composant interne plus réparable en le rendant discret et amovible, mais ça ajoute intrinsèquement un point de défaillance potentiel”.

Apple ne veut pas de batterie amovible sur les iPhone pour ne pas les rendre trop fragiles

John Ternus poursuit en prenant l’exemple de la résistance à l’eau et aux poussières des iPhone, qui nécessite “des adhésifs et des joints hautement techniques”. En contrepartie, ça rend les appareils plus difficiles à ouvrir pour, par exemple, remplacer la batterie. “Une question d’équilibre”, conclut-il. Même s’il n’en parle pas, on peut facilement imaginer que permettre aux utilisateurs de changer eux-mêmes une batterie défectueuse serait un manque à gagner pour Apple. En France, cela coûte environ 120 € pour celle d’un iPhone 14.

Au-delà de l’aspect économique, une telle décision pourrait totalement changer la face du marché des smartphones en Europe. En imaginant que la loi votée cette année ne laisse aucune latitude aux constructeurs refusant de s’y plier, Apple devrait purement et simplement arrêter de vendre ses produits dans les pays de l’Union européenne. Les premiers modèles de mobiles avec batterie amovible étant attendus pour 2027, la firme a encore le temps de changer d’avis.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading