iPhone 12 : toujours une très forte demande au premier trimestre 2021 ?

Spread the love

Alors que les premiers smartphones 5G sous Android arrivaient sur le marché dès 2019, Apple n’a sorti ses premiers iPhone 5G qu’au dernier trimestre 2020. Mais en tout cas, ces premiers modèles 5G d’Apple se sont très bien vendus.

Comme nous l’expliquions dans un précédent article, Apple a connu un trimestre record à la fin 2020. D’après les données d’IDC, la firme de Cupertino a expédié un total de 90,1 millions d’iPhone durant le dernier trimestre 2020, ce qui a permis à celle-ci de prendre la première place du marché, devant Samsung, durant cette période de trois mois.

Par ailleurs, si Apple ne s’exprime pas sur le sujet, des éléments commencent à suggérer que l’iPhone 12 et ses variantes continuent à très bien se vendre au premier trimestre 2021. C’est ce qui est suggéré par un article de Bloomberg, qui relaie les résultats de la société Foxconn durant ce premier trimestre.

Pour rappel, Foxconn est l’un des principaux fournisseurs d’Apple. Et les résultats financiers de cette entreprise permettent généralement d’avoir une idée des performances des produits de la firme de Cupertino.

Or, d’après Bloomberg, au premier trimestre 2021, Foxconn a connu une hausse de 44 % de ses revenus trimestriels. Durant cette période, l’entreprise a généré l’équivalent de 47 milliards de dollars. Et d’après Bloomberg, cette hausse des revenus de Foxconn est attribuée à une forte demande pour les iPhone 5G, ainsi que la demande pour les autres produits (Apple n’est pas le seul client de Foxconn) permettant aux gens d’être connectés en restant chez eux.

Bien entendu, on devrait avoir une meilleure idée de la demande pour les iPhone 12, iPhone 12 Pro, iPhone 12 Pro Max et iPhone 12 mini plus tard, lorsqu’Apple publiera ses résultats financiers, et quand les sociétés comme IDC, ou Gartner publieront leurs rapports trimestriels sur les expéditions de smartphones.

Mais en tout cas, il serait logique qu’après le lancement réussi au dernier trimestre 2020, les derniers iPhone continuent à bien se vendre au premier trimestre 2021.

Forte demande et possible pénurie ?

Malheureusement, il est possible qu’Apple ne soit pas épargné par la pénurie de semiconducteurs qui affecte actuellement de nombreuses industries, dont celui des smartphones. En effet, Foxconn a déjà évoqué les impacts que cette pénurie devrait avoir sur son activité.

« L’offre [au cours des] deux premiers mois de ce trimestre était toujours correcte, car nos clients sont tous très importants, mais nous avons commencé à voir des changements se produire ce mois-ci », aurait expliqué Young Liu, CEO de Foxconn, lors d’une conférence. À cause de cette situation, Foxconn ne serait pas en mesure d’honorer 10 % des commandes.

On notera aussi que d’autres constructeurs ont déjà évoqué les problèmes posés par cette pénurie. Par exemple, la marque chinoise Xiaomi expliquait qu’il ne s’agit pas d’une simple pénurie, mais d’une pénurie extrême. Face à ce problème, Xiaomi n’exclut d’ailleurs pas d’augmenter les prix de certains produits afin de compenser des coûts supplémentaires causés par la pénurie.

De son côté, Samsung envisage de ne pas sortir de nouveaux Galaxy Note cette année. « Il existe un grave déséquilibre entre l’offre et la demande de puces dans le secteur informatique à l’échelle mondiale », avait déclaré le patron de la division mobile de Samsung, d’après un article de Bloomberg. « Malgré l’environnement difficile, nos chefs d’entreprise rencontrent des partenaires à l’étranger pour résoudre ces problèmes. Il est difficile de dire que le problème de pénurie a été résolu à 100%. »

Apple iPhone 12 64 Go

Leave a Reply