iOS : Comment espionner les apps qui vous espionnent ?

Spread the love
iOS : Comment espionner les apps qui vous espionnent ?

Apple s’attaque à la manière dont les applications accèdent à vos données privées, comme les données de localisation, les photos, l’appareil photo, le micro, ainsi qu’aux domaines avec lesquels les applications communiquent. Il s’agit notamment de donner aux utilisateurs la possibilité de savoir ce que font les applications qu’ils ont installées.

Dans cette optique, iOS 15 et iPadOS 15 disposent d’une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de recueillir des informations sur ce que font les apps.

publicité

Comment activité le suivi des applications ?

Le suivi des applications n’est pas activé par défaut, vous devez l’activer par vous-même.

Pour cela, allez dans Réglages > Confidentialité et faites défiler la page jusqu’en bas, pour trouver Enregistrer l’activité des apps.

Vous pourrez ensuite accéder à l’option “Enregistrer l’activité des apps”. Comme son nom l’indique, cette option vous permet d’activer le suivi du comportement de vos applications.

Une fois activée cette fonction en cliquant sur l’interrupteur, il vous faudra patienter quelques jours pour qu’un rapport soit généré.

Récupérer le rapport

Une fois le rapport disponible, vous pourrez cliquer sur “Sauvegarder l’activité des apps”. Vous pourrez alors exporter un fichier JSON. Ce type de fichier peut être ouvert par n’importe quel éditeur de test, mais cette méthode est assez complexe pour un utilisateur moyen.

Ce qui est intéressant, c’est qu’Apple a publié une documentation destinée aux développeurs sur cette fonctionnalité. Elle explique en détail les données que cette fonction enregistre.

En creusant un peu, il semble que cette fonction enregistre chaque fois qu’une application accède à l’un des éléments suivants :

  • photothèque ;
  • appareil photo ;
  • micro ;
  • contacts ;
  • bibliothèques de médias ;
  • données de localisation ;
  • partage d’écran.

Il enregistre également les domaines auxquels une application accède et le nombre d’accès à ces domaines.

En bref, il s’agit d’un examen approfondi de ce qui se passe, mais il est important de noter que vous ne pouvez pas savoir quelles données spécifiques ont été consultées.

Bien que ce soit un bon début pour garder les développeurs d’applications honnêtes, j’espère que d’autres fonctionnalités et analyses approfondies seront ajoutées dans les futures mises à jour.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply