iOS 18 : quelles nouvelles fonctionnalités IA pour les iPhone ? On sait à quoi s’attendre

À l’approche de la Worldwide Developer Conference d’Apple en juin, un nouveau rapport fait la lumière sur la stratégie d’Apple en matière d’IA et sur la manière dont elle prévoit d’intégrer ces capacités dans sa prochaine version majeure de logiciel mobile, iOS 18.

test apple iphone 15 pro max

Selon Mark Gurman, spécialiste de la question, l’approche d’Apple permettra de se démarquer dans la course effrénée à l’IA, en mettant l’accent sur la protection de la vie privée des utilisateurs. Alors que des rivaux comme Google, Microsoft et OpenAI vantent haut et fort les progrès réalisés dans les grands modèles de langage qui alimentent l’IA conversationnelle et la création de contenu génératif, Apple est restée relativement silencieuse sur ce front.

Du moins publiquement. Mais en coulisses, l’entreprise a développé sa propre technologie d’IA fondamentale, connue sous le nom de code “AppleGPT”, qui apportera l’intelligence de l’IA à bon nombre de ses applications et services de base.

Apple va tout miser sur la protection de la vie privée

Toutefois, comme le veut la coutume chez Apple, la mise en œuvre devrait sortir du lot. Comme le rapporte Gurman pour Bloomberg, « Apple a développé un grand modèle de langage – l’algorithme qui sous-tend les fonctions d’IA générative, et tout porte à croire qu’il sera entièrement intégré à l’appareil. Cela signifie que la technologie est alimentée par le processeur à l’intérieur de l’iPhone, plutôt que dans le cloud ».

L’exécution locale des modèles d’IA sur l’appareil offre à la fois des avantages en termes de performances, en évitant le temps de latence lié à l’acheminement des requêtes vers des serveurs distants, et des avantages cruciaux en termes de confidentialité et de sécurité. Cela permet à Apple de contourner les problèmes épineux de collecte de données qui ont entravé les efforts de ses rivaux en matière d’IA basée sur le cloud. Les données de l’utilisateur ne quittent jamais l’iPhone, ce qui évite toute exposition potentielle.

La contrepartie, du moins dans un premier temps, pourrait être des capacités d’IA moins puissantes par rapport aux architectures massives de modèles dans le cloud que Google, OpenAI et d’autres ont créées sur du matériel puissant. Mais comme le note M. Gurman, « Apple prévoit de montrer comment la technologie peut aider les gens dans leur vie quotidienne » plutôt que de chercher à obtenir des performances de référence brutes dès le départ.

Voici les nouvelles fonctionnalités IA pour les iPhone

Alors, quelles sont donc les fonctionnalités basées sur l’IA qui pourraient être intégrées à iOS 18 dans le courant de l’année ? Selon le rapport, l’auto-sommaire et l’auto-complétion pour des applications telles que Pages et Keynote sont sur la table, exploitant les modèles de langage pour des suggestions d’écriture plus intelligentes et le traitement des documents. Le rapport fait également allusion à des fonctions similaires assistées par l’IA dans des domaines tels que l’élaboration de listes de lecture musicales sur Apple Music. Cela nous rappellera peut-être Spotify, qui vient de se doter d’une fonctionnalité similaire.

test apple iphone 15 pro max

Le plus intéressant est peut-être que Siri pourrait bénéficier d’une amélioration de son intelligence grâce à l’IA, après des années de stagnation des progrès de l’assistant vocal d’Apple. Entre une meilleure compréhension du langage naturel grâce aux grands modèles linguistiques et l’intégration d’autres capacités d’IA telles que l’analyse de textes et de médias, l’expérience Siri pourrait totalement être transformée.

Les développeurs et le personnel d’assistance AppleCare pourraient également bénéficier des avantages de la mise à niveau de l’IA grâce à l’amélioration des outils de complétion de code et des flux de travail d’assistance à la clientèle, respectivement.

D’autres preuves de la feuille de route ambitieuse d’Apple sont apparues dans les derniers documents de recherche de l’entreprise, axés sur des domaines tels que les modèles de langage multimodaux pour l’interprétation de textes, d’images et d’autres médias. L’un des projets vise à permettre aux utilisateurs de modifier des documents, des images et des vidéos par simple commande vocale.

Bien entendu, des questions subsistent quant à la capacité et à la robustesse du premier projet d’Apple dans le domaine de l’IA. Comme toujours, compte tenu de la réputation d’Apple de privilégier une expérience soignée et raffinée, ces premiers efforts de déploiement pourraient privilégier la facilité d’utilisation plutôt que les performances. On en saura évidemment plus au cours de la conférence WWDC 2024, qui se tiendra le 10 juin prochain.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading