iOS 14 : Apple prépare le lancement de sa fonctionnalité contre le ciblage publicitaire

Spread the love

Malgré les critiques de Facebook, Apple s’apprête à lancer une nouvelle fonctionnalité d’iOS qui aura pour effet de rendre plus difficile le ciblage des publicités sur les applications mobiles. Pour rappel, cette fonctionnalité devait être lancée en 2020. Mais Apple a finalement décidé de reporter son lancement à 2021, afin de donner plus de temps aux différents acteurs concernés pour se préparer.

La nouvelle fonctionnalité apparaîtrait sur une version candidate pour la future mise à jour iOS 14.4

En tout cas, la firme de Cupertino ne semble pas envisager de faire machine arrière. Et le lancement de la fonctionnalité pourrait même être imminent.

En effet, comme le rapporte le site Cult of Mac, Apple a récemment fourni les versions candidates pour iOS 14.4 aux développeurs. Et parmi les nouveautés de ces versions candidates, il y a la fonctionnalité qui limitera la possibilité de cibler les publicités sur les applications iOS.

Les développeurs devront demander un consentement explicite de l’utilisateur avant de se servir de l’IDFA

Pour être précis, Apple ne va pas interdire les publicités sur les applications iOS, ni interdire le traçage des utilisateurs entre les applications. Cependant, la firme de Cupertino va obliger les développeurs à être plus transparents.

Pour que les publicités affichées soient pertinentes, de nombreuses apps utilisent un identifiant appelé IDFA qui a été créé spécifiquement pour les publicités. À l’instar des cookies tiers sur le web, cet identifiant peut être utilisé afin de suivre l’activité de l’utilisateur entre plusieurs applications.

Actuellement, cet identifiant peut être utilisé par des applications sans que l’utilisateur s’en rende compte. Mais avec la mise à jour qu’Apple prévoit de déployer, les développeurs devront explicitement demander la permission de l’utilisateur avant de se servir de cet identifiant pour les publicités.

Aussi, on s’attend à ce que la plupart des utilisateurs d’iOS vont refuser ce traçage, lorsque leurs consentements seront demandés.

Une mesure qui a accentué les tensions entre Apple et Facebook

Bien entendu, cette mesure d’Apple déplait à certains acteurs, dont Facebook. En effet, le réseau social propose un réseau d’annonceurs appelé Audience Network qui affiche des publicités sur des applications tierces et qui utilise l’IDFA afin de rendre ces publicités pertinentes.

Aussi, le lancement de la nouvelle fonctionnalité d’iOS n’a fait qu’exacerber les tensions entre Apple et Facebook. Ce dernier accuse notamment la firme de Cupertino de saper la reprise économique des PME. Il y a encore un mois, Facebook avait lancé une campagne publicitaire pour critiquer cette mesure d’Apple et se positionner comme celui qui défend les intérêts des petites entreprises.

Sur l’App Store, Apple a également lancé une nouvelle fonctionnalité pour obliger les apps à être plus transparentes concernant le traitement des données

Outre la demande de consentement qui sera obligatoire pour les applications voulant utiliser l’IDFA pour cibler des publicités, Apple a aussi récemment lancé une nouvelle fonctionnalité de l’App Store qui vise aider les utilisateurs à mieux comprendre comment leurs données sont utilisées.

Il s’agit d’une sorte de fiche concernant les traitements des données personnelles que les développeurs doivent remplir. Cette fiche permet ensuite à l’App Store d’afficher un équivalent des étiquettes nutritionnelles (des étiquettes faciles à comprendre), mais pour le traitement des données personnelles sur les pages des apps.

Leave a Reply