Interpellé avec cinq kilos de cocaïne sur une plage de Lacanau – Le Parisien

Spread the love

La marée blanche qui déferle depuis plusieurs jours sur les plages de l’Atlantique donne visiblement de mauvaises idées à certains promeneurs… Un jeune homme de 27 ans a été interpellé ce lundi après-midi à 17h20 par les gendarmes de Lacanau (Gironde), alors en patrouille dans le secteur de la plage, a-t-on appris de source proche de l’enquête. Dans les bras de ce jeune homme, près de cinq kilos d’une cocaïne pure à 83 %. Un produit particulièrement dangereux, mais qui peut être coupé à de nombreuses reprises, laissant envisager un profit important à des personnes mal intentionnées. À la revente, le gramme de cocaïne se négocie entre 50 et 70 euros.

Le jeune homme, qui n’est pas originaire de la région bordelaise, aurait parcouru plusieurs kilomètres pour tenter de trouver de la cocaïne. « En quelques minutes, il avait trouvé cinq ballots sur la plage, confie une source proche de l’enquête. Cela prouve qu’il y a encore des paquets qui s’échouent assez régulièrement. » Le jeune homme a été placé en garde à vue pour « transport et détention de stupéfiants », un délit passible de 10 ans de prison. En perquisitionnant chez les amis qui l’hébergeaient dans le secteur, les gendarmes ont par ailleurs mis la main sur deux pieds de cannabis.

De nombreuses patrouilles de gendarmes

Depuis plusieurs jours, la plage célèbre pour ses vagues et ses surfeurs est, comme de nombreuses autres du littoral, touchée par l’arrivée de dizaines de ballots de cocaïne. Selon le parquet de Rennes, qui s’est exprimé dimanche soir, près de 763 kilogrammes de cocaïne ont déjà été récupérés sur les plages de la côte Atlantique. Face à cette situation, la ville de Lacanau avait décidé d’interdire l’accès des plages au public. Des gendarmes étaient donc présents en nombre, ce lundi, afin de stopper les contrevenants ayant en tête de récupérer le précieux produit. De nombreuses patrouilles ont par ailleurs lieu un peu partout sur la côte Atlantique. En cas de découverte d’un emballage suspect, le parquet de Rennes appelle la population à contacter directement les services de police ou de gendarmerie.

VIDÉO. Elle trouve de la cocaïne sur une plage de Gironde

Les enquêteurs de la Section de recherches de la gendarmerie maritime et ceux de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Octris) continuent, eux, de travailler pour essayer de comprendre comment cette cocaïne de très bonne qualité a pu arriver sur les côtes françaises. La piste « d’un délestage à la suite d’une avarie ou d’une tempête » est privilégiée par le parquet de Rennes.

Leave a Reply