Intempéries : les Bouches-du-Rhône placées en vigilance rouge pour des risques de pluie et d’inondation – Le Monde

Spread the love

Après un week-end d’intempéries dans l’Hexagone, de nouveaux violents orages touchent le Sud-Est. Le Vieux-Port de Marseille à ras bord, des rues inondées, des écoles fermées : dans la nuit de dimanche 3 octobre à lundi 4 octobre, de fortes pluies ont frappé les Bouches-du-Rhône, département placé en vigilance rouge par Météo-France pour risques de pluie et d’inondation.

Cinq départements sont placés en vigilance orange : les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse et la Corse-du-Sud.

Il a été relevé jusqu’à 106 millimètres (mm) d’eau dans certaines localités. « Les lignes orageuses, très actives, s’accompagnent de phénomènes violents, avec des intensités pluvieuses de l’ordre de 40 à 60 mm en peu de temps, de fortes rafales de vent et de grêle », a annoncé la préfecture dans un communiqué.

Certaines écoles fermées

Le recteur d’académie a conseillé aux parents de ne pas envoyer leurs enfants dans les établissements scolaires des Bouches-du-Rhône. « URGENT Vigilance Rouge Si vous le pouvez, gardez svp vos enfants à la maison. Les #écoles restent ouvertes en mode dégradé pour accueillir ceux qui se retrouvent sans solution », a tweeté le maire de Marseille, Benoît Payan. Malgré tout, certaines écoles restaient porte close lundi matin, ont constaté des journalistes de l’Agence France-Presse (AFP).

Au petit matin, dans l’est de Marseille et notamment le quartier de la Valmante, des automobilistes se sont trouvés piégés dans leur voiture, sous un pont, ont précisé les marins-pompiers à l’AFP. Des plongeurs des marins-pompiers sont intervenus pour mettre ces personnes en sécurité.

En début de matinée, la pluie avait cessé à Marseille. Les marins-pompiers se disaient toutefois « très vigilants », attendant une reprise des averses vers 10 h 30. « Il faut à tout prix que les gens évitent d’être près des cours d’eau, et ne s’engagent pas sur des voies inondées, car on ne connaît jamais la profondeur de l’eau ni la force du courant », ont-ils dit à l’AFP.

Dans le reste du département, les pompiers des Bouches-du-Rhône, mobilisés surtout pour des reconnaissances, n’ont relevé aucune intervention significative.

Cérémonie d’hommage annulée

En raison des intempéries, la visite ministérielle de deux jours de Nadia Hai, secrétaire d’Etat à la ville, à Marseille, a été annulée. Dans les Alpes-Maritimes, un an après le drame des inondations dans la Roya et la Vésubie, la cérémonie d’hommage aux secours intervenus lors de ces intempéries, prévue à Nice, a aussi été annulée à cause du risque météorologique.

En début d’après-midi, de nouvelles cellules orageuses très actives sont attendues sur l’ouest de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec risque de grêle, et circuleront ensuite sur l’ensemble des départements en vigilance orange. Le risque de ruissellements urbains, de crues et d’inondations est élevé sur les secteurs les plus exposés aux fortes pluies et aux orages stationnaires. Les pompiers ont mis des dispositifs préventifs en place : 5 groupes polyvalents inondations sur tout le territoire ; ainsi que 2 groupes de sauvetage inondation. Une amélioration par l’ouest est attendue pour la fin de la journée de lundi.

Lire aussi Intempéries : la Loire-Atlantique touchée par des précipitations exceptionnelles

Le Monde avec AFP

Leave a Reply