Intel et le 7 nm, le rendez-vous est fixé en 2023

Spread the love

A l’occasion de la publication de ses résultats, Intel a abordé la question de nouvelles finesses de gravures. La prochaine grande étape est le 7 nm.

Le nouveau PDG d’Intel, Pat Gelsinger a parlé de 7 nm aux actionnaires. Son objectif a été de rassurer tout en réaffirmant la volonté de l’entreprise. Il reconnait que des difficultés ont été rencontré cependant le cap est maintenu avec un planning précis.

Intel et la maitrise de gravure toujours plus fines.

La maitrise de ce nouveau processus de gravure s’améliore. Si tout se déroule comme prévu le 7 nm sera au cœur de la stratégie Intellienne en 2023. La concurrence sera cependant rude car TSMC vise de son côté le 3 nm.  Le géant du processeur prévoit ses premiers processeurs 7 nm durant le premier semestre 2023. Il s’agira de référence visant les centres de données.

Enfin Intel a réaffirmé son souhait de maintenant une fabrication en « interne » mais sans exclure des besoins d’externalisation. En attendant le marché grand public et plus précisément nos chers ordinateurs de bureau vont profiter de Rocket Lake-S (14 nm) puis d’Alder Lake-S (10nm).

Processeur Hybride Alder Lake-S d’Intel, que savons-nous ? bilan

Leave a Reply