Inondations : des pluies record à Agen ne font pas de victimes, très fortes précipitations en Dordogne et dans l’Aude – Le Parisien

Spread the love

Des pluies diluviennes sont tombées dans le Sud-Ouest mercredi soir. En moins de trois heures à Agen (Lot-et-Garonne), un cumul de pluie de 129,6 mm s’est abattu sur la ville, soit près de 130 litres par mètre carré.

Il s’agit d’un « record absolu en 24 heures sur cette station », selon Météo France. Ce tableau de La chaîne météo récapitule les cumuls tombés dans la soirée.

« Aucune victime » n’est à déplorer, précise ce jeudi matin Jean-Philippe Dargent, directeur de cabinet du préfet du Lot-et-Garonne sur France Info. Les secours ont procédé à « 200 interventions, 19 000 mises en sécurité et trois relogements à cause d’habitations inondées », explique-t-il.

« Les dégâts ne sont que matériels » : il s’agit notamment de « dégâts des eaux assez importants, dans des entreprises ». Ce jeudi matin, quatre départementales sont coupées, et devraient pouvoir rouvrir « dans le courant de la matinée ». La période de décrue s’est amorcée tout au long de la nuit, et les « opérations de pompage vont se poursuivre », précise le porte-parole de la préfecture.

Ce jeudi matin, l’antenne locale de Virgin radio indiquait ne pas pouvoir prendre l’antenne à cause des inondations.

L’eau montée jusqu’à deux mètres

A l’inverse du média local, les établissements scolaires sont en mesure de fonctionner. La mairie fait savoir ce jeudi matin que « toutes les écoles d’Agen sont opérationnelles et prêtes à accueillir les enfants ».

L’eau est montée haut‚ très haut parfois, « jusqu’à deux mètres » dans certains quartiers d’Agen. Sur son compte Twitter, la mairie de la ville a indiqué mercredi que la ville « a connu un épisode pluvieux d’une intensité exceptionnelle avec plus de 2 mètres d’eau dans certaines rues ».

Vers 23 heures, après le passage d’un orage et la fin des précipitations, plusieurs rues proches du centre-ville ont été sous les eaux, la circulation automobile arrêtée, avec un niveau d’eau arrivant aux genoux des passants et s’engouffrant dans des maisons. Dans certaines rues, des voitures avaient de l’eau quasiment à hauteur de leurs vitres.

« C’est la première fois que je vois autant d’eau en à peine une heure », a raconté Jean-Claude, un habitant de la rue Tarenque, proche du centre-ville. « J’ai à peine eu le temps de sortir la voiture, qu’elle s’est arrêtée » quelques centaines de mètres plus loin, le moteur « noyé », déplore ce sexagénaire. « En 15 minutes, l’eau est montée d’un mètre », raconte pour sa part Farah, 23 ans, « tout est inondé à la maison ».

Selon l’Observatoire français des orages et tornades et son site en ligne Keraunos, « plus de 3 000 éclairs ont été détectés sur le Lot-et-Garonne » mercredi soir.

En Dordogne voisine, les pompiers ont également fait état en milieu de nuit d’inondations, de chutes d’arbres avec une centaine d’interventions des secours et sans blessés à déplorer. De 200 à 300 abonnés ont par ailleurs été privés d’électricité à la suite de la rupture d’une ligne ; les techniciens d’Enedis, en charge de la gestion du réseau, ont été mobilisés.

Les précipitations se sont également dirigées vers l’Aude dans la nuit. A Carcassonne il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie en trois heures.

A Lézignan-Corbières, un automobiliste a été surpris par la brusque montée des eaux.

Trente-deux départements, de l’Occitanie à l’Ile-de-France, dont le Lot-et-Garonne, avaient été placés par Météo France en vigilance orange pour risques d’orages et d’inondations mercredi et jeudi.

Leave a Reply