Informatique quantique : le Ministère des Armées investit dans la start-up Pasqal

Spread the love
Informatique quantique : le Ministère des Armées investit dans la start-up Pasqal

La start-up française Pasqal développe un ordinateur quantique. L’entreprise vient de lever 25 millions d’euros auprès du fonds d’investissement spécialisé dans le quantique – Quantonation – et du nouveau fonds d’investissement du ministère des Armées français.

“Le ministère des Armées se félicite de soutenir le développement de la pépite française Pasqal grâce au premier investissement du nouveau fonds Innovation Défense” mentionne la ministre Florence Parly. “Pasqal comptera à l’avenir parmi les leaders des calculateurs quantiques. Les applications pour la défense sont multiples et parfois hautement stratégiques” ajoute t-elle.

“Le financement sera utilisé pour faire avancer le développement des processeurs quantiques analogiques et numériques de Pasqal, renforcer son approche de co-conception d’applications, construire son offre de cloud hybride Quantum Computing as a Service ainsi que pour initier une expansion internationale” indique un communiqué de la société.

publicité

Pasqal a déjà construit une machine quantique

Pasqal a été créé en 2019. Cette startup est issue de travaux réalisés à l’Institut d’optique de l’Université Paris-Saclay. Elle emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes.

Pasqal a déjà construit une machine quantique, qui fonctionne dans ses locaux. Deux autres machines sont en cours de construction, et doivent être livrées à des clients début 2023.

Les processeurs de Pasqal utilisent des atomes neutres manipulés par laser. “Dans les processeurs de Pasqal, les atomes neutres sont manipulés avec la lumière laser pour réaliser des processeurs quantiques à la demande avec une connectivité élevée et à une échelle sans précédent” indique un communiqué de la société. Une technologie qui peremt de réaliser des calculs avec une puissance de plus de 100 qubits. L’objectif “d’atteindre les 1.000 qubits dans les années à venir”, affirme Pasqal.

Un plan d’investissement de 1,8 milliard d’euros dans le quantique

Le président français Emmanuel Macron a annoncé fin janvier un plan d’investissement de 1,8 milliard d’euros pour mettre la France dans “les trois premiers mondiaux” des technologies quantiques.

Le plan français prévoit de consacrer une enveloppe de près de 800 millions d’euros aux seuls ordinateurs, qu’il s’agisse des premières machines devant voir le jour (simulateurs et machines partiellement quantiques, 350 millions d’euros), ou bien de celles qui apparaîtront à plus long terme (ordinateurs quantiques à part entière, 430 millions d’euros).

Les autres enveloppes seront consacrées aux capteurs (250 millions d’euros), à la cryptographie post-quantique (150 millions d’euros), aux communications quantiques (320 millions d’euros) et aux technologies annexes qui permettent de construire les équipements quantiques (cryogénie par exemple, 300 millions d’euros).

Leave a Reply