Indemnité carburant et vignettes Crit’Air : attention aux arnaques par SMS !

Si vous recevez un SMS vous indiquant que vous pouvez bénéficier de l’indemnité carburant mise en place par le gouvernement ou que vous devez obligatoirement acheter une vignette Crit’Air, ne tombez pas dans le piège.

indemnité carburant
Crédit : Unsplash

Le gouvernement appelle les citoyens à la vigilance suite à la multiplication des campagnes de hameçonnage, particulièrement actives en ce début d’année. Les arnaques se présentent généralement sous la forme d’un SMS, qui tente de faire croire aux potentielles victimes qu’il provient de l’administration française. Les deux sujets tendance des pirates pour attirer notre attention sont l’indemnité carburant et les vignettes Crit’Air.

“Actuellement, diverses escroqueries se diffusent en usurpant l’identité de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). La direction générale des Finances publiques n’envoie pas de SMS pour faire la promotion de l’indemnité carburant, le seul site officiel pour faire sa demande est impots.gouv.fr”, précise le gouvernement sur son site officiel.

Indemnité carburant, vignettes Crit’Air, CPF : le phishing par SMS ne faiblit pas

Les escroqueries par SMS ne sont pas nouvelles, mais elles évoluent avec leur temps, tirant profit des inquiétudes et des opportunités du moment pour tromper les utilisateurs les moins attentifs. D’une manière générale, il ne faut jamais cliquer sur un lien affiché dans un SMS. Les services administratifs français ne communiquent pas de cette manière et la plupart des plateformes web non plus.

Après les arnaques au CPF, vient donc le tour de celles liées à l’indemnité carburant et aux vignettes Crit’Air, ces dernières sévissant déjà depuis l’année dernière, mais restant d’actualité. Rappelons que le certificat qualité de l’air Crit’Air coûte 3,72 euros et doit être commandé sur le site gouvernemental dédié : certificat-air.gouv.fr. Il s’agit d’une vignette à coller sur le pare-brise de son véhicule, obligatoire pour circuler dans les zones à faibles émissions mobilités (ZFE).

Quant à l’indemnité carburant, il s’agit d’une aide disponible depuis le 16 janvier 2023. Elle consiste en un montant de 100 euros attribué aux dix millions de travailleurs les plus modestes. Cette aide vise à prendre le relais de la remise à la pompe, qui s’est achevée le 31 décembre 2023. Elle est versée par virement sur le compte bancaire connu de l’administration fiscale au titre de votre impôt sur les revenus et ne peut être réclamée qu’à travers le site impots.gouv.fr.

Source : La Dépêche

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *