Incendie dans la cathédrale de Nantes: Remise en liberté du bénévole placé en garde à vue – 20 Minutes

Spread the love
La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, le 18 juillet 2020. — Mathieu Pattier/SIPA

Retour à la case départ pour les enquêteurs. L’homme de 39 ans, qui avait été placé en garde à vue samedi dans l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes, a été remis en liberté dimanche soir « sans aucune poursuite », a-t-on appris du procureur de la République Pierre Sennès.

« Aucun élément »

Les enquêteurs avaient souhaité entendre ce ressortissant rwandais sur les conditions de fermeture de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul vendredi soir, alors que les pompiers ont été alertés du feu samedi vers 7h45. « Toute interprétation qui pourrait impliquer cette personne dans la commission des faits est prématurée et hâtive », avait prévenu le procureur dimanche matin. Le même jour en début d’après-midi, son avocat Me Quentin Chabert avait déclaré devant les marches du commissariat de Nantes qu’en l’état de la procédure, « il n’y a aucun élément qui rattache directement mon client à l’incendie dans la cathédrale ».

L’homme placé en garde à vue est servant de messe. L’organiste de la cathédrale, Michel Bourcier, 56 ans, a expliqué « apprécier beaucoup cet homme extrêmement aimable, courtois, à l’écoute et d’une gentillesse infinie », ajoutant « être tombé des nues » en apprenant son interpellation.

16 partages

Leave a Reply