‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
INCENDIE – Un important incendie s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche dans un bâtiment de trois étages situé au cœur de la station de Courchevel 1850 et accueillant des saisonniers. Selon la préfecture de Savoie, deux personnes sont décédées, 21 personnes ont été blessées, dont 4 grièvement et 60 personnes ont été évacuées dans une salle communale.

Le feu est important et de telles images dans une station de ski enneigée sont rares. Dimanche, vers 4h30 du matin, un important incendie s’est déclaré à Courchevel 1850 en Savoie dans un bâtiment accueillant des saisonniers (et non dans un hôtel comme indiqué dans un premier temps). L’origine du sinistre qui s’est produit au troisième étage du bâtiment est pour l’instant inconnue. 

“Deux personnes sont décédées, 21 ont été blessées, dont quatre grièvement. Soixante personnes ont été évacuées dans une salle communale. D’autres personnes subissent par ailleurs actuellement des examens médicaux”, indique la préfecture de Savoie ce dimanche matin à LCI. Le pronostic vital des quatre blessés graves n’est pas engagé. 

En vidéo

Incendie à Courchevel : des questions sur l’état du bâtiment

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });

A  LCI, Adrien, saisonnier, qui est logé en face du bâtiment qui a pris feu, raconte ce qu’il a vécu il y a quelques heures. 

“J’entendais :’ A l’aide, à l’aide , à l’aide!’ de ma chambre. Je suis sorti. J’ai vu les flammes je suis sorti. (…) J’ai récupéré une personne qui a sauté du troisième étage.. Qui m’est tombée dessus”. 

Très choqué, il poursuit: “Les gens, ils sautaient des balcons. On a une personne qui a été fracturée dans tous les sens, qui a sauté du troisième étage, qui a atterri sur le béton. Enfin.. C’était une catastrophe”. 

Selon lui, le bâtiment qui a pris feu ne disposait pas d’alarme incendie. Une information que nous n’avons pu nous faire infirmer ou confirmer en milieu de matinée. 

Au total, 70 pompiers ont été mobilisés dans la station. “L’incendie à 7 heures était maîtrisé mais il était toujours en cours, ajoute-t-on à la préfecture. Il n’y a plus de risque de propagation”. 

A 9h40, l’incendie était éteint selon la préfecture de Savoie. “Plus de 130 sapeurs-pompiers ainsi que les équipes du Samu, les militaires de la gendarmerie et la police municipale de Courchevel ont participé au secours”, a précisé la préfecture en début d’après-midi.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a fait part de son soutien aux proches des victimes et rendu hommage aux soldats du feu qui sont intervenus pendant la nuit pour venir à bout des flammes.

Dans la matinée, un numéro Vert a été mis en place pour les familles par la mairie de Courchevel. il s’agit du 0 800 008 902. “Une cellule psychologique sera mise en place à partir de 16 heures à La Croisette dans le centre de la station, près des lieux du drame », indique le maire de la station Philippe Mugnier à LCI. L’édile ajoute :” Il y a un vrai élan de solidarité dans la station. Une collecte de vêtements et produits d’hygiène est organisée pour les victimes  au restaurant chez Gaston. Beaucoup d’hôteliers et de particuliers se proposent d’héberger des victimes”.

Selon le maire, “une quarantaine de saisonniers étaient logés dans le bâtiment au moment du drame”.  “Une enquête judiciaire sous l’autorité de la Procureure de la République d’Albertville devra déterminer les causes de cet incendie”, souligne la préfecture dans son communiqué.

“« Une enquête a été confiée aux militaires de la gendarmerie de la compagnie d’Albertville. Nous attendons que les lieux refroidissent pour faire passer les techniciens d’investigations spécialisés ainsi qu’un expert aux fins de déterminer l’origine de l’incendie. Pour l’instant nous déplorons deux victimes décédées et un certain nombre de blessés qui ont été, pour les plus graves, transportés dans les hôpitaux avoisinants. Je n’ai pas l’identité des victimes pour l’instant. J’ai une grande pensée pour les familles qui sont inquiètes”, a indiquée la procureure Anne Gache à LCI ce dimanche midi avant de se rendre sur les lieux du drame. 

Let a comment