Il voulait construire une distribution Linux Gentoo pour Daesh

Les autorités américaines ont arrêté et inculpé un étudiant de Chicago âgé de 20 ans pour avoir fourni un soutien matériel à l’organisation Etat Islamique.

Selon des documents judiciaires, l’adolescent aurait créé un script Python pour automatiser la sauvegarde des contenus multimédias de Daesh à partir des réseaux sociaux de manière à ce que d’autres membres puissent les afficher à nouveau sur leur propre compte de réseaux sociaux et contribuer ainsi à diffuser la propagande du groupe terroriste.

De plus, l’étudiant Thomas Osadzinski, de Chicago, avait également pour projet de construire une distribution Gentoo Linux pour l’organisation terroriste. “J’entreprendrai un nouveau projet très utile” a écrit l’étudiant lors d’une discussion en ligne avec un agent infiltré du FBI en mars de cette année.

publicité

“Quand il y a moins de choses installées, le système d’exploitation est plus difficile à pirater”

“Je vais développer une version Linux de Gentoo conçue pour Ansar [les partisans d’ISIS] qui peut fonctionner sur n’importe quel ordinateur et qui sera très légère, rapide et sûre.” Osadzinski aurait dit à l’agent d’infiltration du FBI qu’il développerait lui-même la distribution Gentoo Linux et publierait les mises à jour du projet dans un salon de discussion en ligne.

“Ce sera très sûr, In sha Allah, il ne fera que naviguer (sur les réseaux sociaux). Quand il y a moins de choses installées, le système d’exploitation est plus difficile à pirater” aurait dit Osadzinski.

Un OS conçu pour “empêcher l’exploitation par les agences de renseignement”

En mai, Osadzinski a partagé une capture d’écran de la distribution Linux Gentoo en cours de développement avec un autre agent infiltré du FBI, disant qu’elle serait “disponible pour [les partisans d’ISIS] très bientôt”. Au cours de cette conversation, Osadzinski a réitéré que le système d’exploitation serait plus difficile à pirater par les “agences de renseignement croisées”.

Cependant, les progrès sur la distribution Linux auraient rapidement été au point mort, Osadzinski disant aux agents infiltrés que la construction de l’OS “est un travail difficile” et nécessite “beaucoup d’études”.

Le FBI a déclaré que M. Osadzinski avait les moyens techniques d’y parvenir, car il avait suivi plusieurs cours d’informatique, tels que Python for Programmers, Information Systems, Applied Networks and Security, et Computer Science I et II.

Un autre site d’information, Cyberscoop, a également souligné que, selon la page LinkedIn d’Osadzinski, l’étudiant a également travaillé pendant deux mois comme testeur de logiciels pour Blackberry Cylance, une start-up de cybersécurité, mais l’entreprise nie cela. “Selon nos dossiers, cet individu n’a jamais été un employé ou un entrepreneur de Cylance”, a déclaré un porte-parole dans une déclaration par courriel.

S’il est reconnu coupable d’avoir fourni un soutien matériel à Daesh, M. Osadzinski risque jusqu’à 20 ans de prison.

Source : “ZDNet.com”

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply