IA : 2021, l’année de la métamorphose pour Google Maps ?

Spread the love
IA : 2021, l'année de la métamorphose pour Google Maps ?

2021 sera bien une année “compte double” pour Google Maps. La direction de Google vient ainsi d’annoncer que l’année en cours verra le lancement de plus de 100 améliorations “alimentées par l’intelligence artificielle” sur l’application de cartographie du géant américain.

A commencer par Live View en intérieur, une fonctionnalité qui utilise des indices de réalité augmentée – des flèches et des indications d’accompagnement – pour aider les utilisateurs de Google Maps à s’orienter et à éviter ce “moment gênant où vous marchez dans la direction opposée à celle où vous voulez aller”. Comme le relève Dane Glasgow, vice-président chargé des produits Google Maps, Live View s’appuie sur une technologie d’IA, connue sous le nom de localisation globale.

Celle-ci peut analyser des “dizaines de milliards” d’images Street View afin de comprendre l’orientation d’une personne, ainsi que l’altitude et l’emplacement précis d’un objet à l’intérieur d’un bâtiment, comme un aéroport, une station de transit ou un centre commercial, avant de fournir des indications, vante le responsable de Google. “Si vous prenez l’avion, Live View peut vous aider à trouver l’ascenseur le plus proche, votre porte d’embarquement, les comptoirs d’enregistrement, les toilettes, les distributeurs automatiques de billets et bien plus encore”, explique ce dernier.

publicité

Disponibilité en France ?

Pour l’instant, la fonctionnalité Live View en intérieur est disponible sur Android et iOS dans un certain nombre de centres commerciaux aux États-Unis, à Chicago, Long Island, Los Angeles, Newark, San Francisco, San Jose et Seattle, et il est prévu de l’étendre à un certain nombre d’aéroports, de centres commerciaux et de stations de transit à Tokyo et à Zurich.

D’autres villes seront également ajoutées, a également précisé la direction de Google, sans toutefois indiquer si l’hexagone sera concerné dans un premier temps. 

Google Maps devrait également se doter de nouveaux outils pour permettre à ses utilisateurs de consulter la température et les conditions météorologiques, ainsi que la qualité de l’air dans une zone donnée, grâce aux données partagées par les partenaires de Google comme The Weather Company. Disponible sur Android et iOS, la couche météo sera disponible dans le monde entier dans le courant de l’année.

A la chasse au carbone

 L’application de cartographie de Google va également se pencher sur notre propre empreinte carbone. Grâce à des améliorations d’IA, l’application du géant américain devrait bientôt être en mesure de fournir des itinéraires destinés à rendre notre empreinte carbone la plus faible possible. “Bientôt, Google Maps choisira par défaut l’itinéraire dont l’empreinte carbone est la plus faible lorsqu’il a approximativement la même heure d’arrivée prévue que l’itinéraire le plus rapide”, a relevé Dane Glasgow

Enfin, le géant américain prévoit d’introduire, dans les “prochains mois”, une version actualisée de Maps dans laquelle les utilisateurs auront une vue de tous les itinéraires et modes de transport disponibles jusqu’à leur destination, sans avoir à passer d’un onglet à l’autre, tout en donnant automatiquement la priorité au mode de transport préféré de l’utilisateur ou aux modes qui sont populaires dans sa ville.

“Si vous faites beaucoup de vélo, nous vous montrerons automatiquement plus d’itinéraires cyclables. Et si vous vivez dans une ville comme New York, Londres, Tokyo ou Buenos Aires où le métro est populaire, nous classerons ce mode plus haut”, fait savoir Dane Glasgow.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply