Huawei défie les USA en annonçant une hausse de ses ventes

Spread the love

Les sanctions américaines contre Huawei n’ont pas encore sévèrement affecté les ventes de l’entreprise chinoises. C’est ainsi que l’on peut interpréter la publication par Huawei Technologies de résultats pour les trois premiers trimestres de 2019, qui correspondent à la période de janvier à septembre. Comme le rapporte Bloomberg, les revenus de Huawei Technologies ont augmenté de 24 % par rapport à la même période en 2018. Les revenus ont été de 610,8 milliards de yuans, ce qui équivaut à 86,1 milliards de dollars. Quant aux ventes de smartphones, celles-ci ont augmenté de 26 %.

À titre de rappel, les sanctions américaines contre Huawei ont été annoncées au mois de mai 2019. Celles-ci interdisent notamment aux sociétés américaines de vendre des services ou des produits au constructeur chinois. Or, bien que Huawei ait une relative indépendance, celui-ci utilisait encore certaines technologies américaines.

À cause de ces sanctions, Huawei n’est par exemple pas en mesure de préinstaller les services de Google (la licence Android) sur ses nouveaux smartphones. Les autres sociétés américaines dont les produits ou services étaient utilisés par le constructeur incluent Microsoft, Qualcomm et Intel.

De ce fait, bien que le Huawei Mate 30 Pro utilise encore Android (mais pas Harmony OS), les services Google comme le Play Store, YouTube ou Google Maps ne sont pas préinstallés sur cet appareil.

La situation pourrait-elle s’arranger ?

Malgré des annonces de l’administration américaine qui présageaient un dénouement concernant le cas Huawei, le constructeur chinois n’a toujours pas la possibilité de préinstaller les services de Google sur ses smartphones.

Néanmoins, de récentes rumeurs évoquent une mystérieuse autorisation que Trump signerait afin de permettre à certaines entreprises américaines de renouer les liens commerciaux avec Huawei. Mais au moment où j’écris cet article, cela n’a pas encore été confirmé.

Leave a Reply