Guerre en Ukraine : le président Zelensky “blessé” par les propos d’Emmanuel Macron – Midi Libre

Le président de la République a refusé d’utiliser le terme de “génocide” lors d’une réponse sur la guerre en Ukraine, mettant en garde contre les conséquences d’une “escalade des mots”. Une prise de position qui choque et déçoit à Kiev.

La position du président de la République sur l’invasion russe n’est pas toujours perçue de manière très positive en Ukraine. Si Emmanuel Macron a joué les premiers rôles sur le plan diplomatique au début du conflit, les Ukrainiens lui reprochent aussi sa tendance à l’inaction. Ils ont même inventé le terme “Macroner” pour qualifier quelqu’un qui se montre très inquiet mais n’agit pas. Et les dernières déclarations du chef de l’État français ne vont pas faire remonter sa cote de popularité.

Emmanuel Macron met en garde contre “l’escalade des mots”

Ce mercredi 13 avril, Emmanuel Macron a refusé de suivre son homologue américain Joe Biden, qui qualifie l’action russe en Ukraine de “génocide”. Le président français a dénoncé une “escalade des mots” contreproductive pour mettre fin au conflit et a préféré “rester prudent”.

“Je dirais que la Russie a déclenché d’une manière unilatérale une guerre brutale, qu’il est maintenant établi que des crimes de guerre ont été faits par l’armée russe et qu’il faut maintenant en trouver les responsables”, a cependant déclaré Emmanuel Macron sur France 2.

“De tels propos sont très blessants”, pour le président ukrainien 

Ce refus d’employer le terme de “génocide” a rapidement fait réagir le président ukrainien. “S’ils sont vrais, de tels propos sont très blessants pour nous”, a indiqué Volodymyr Zelensky lors d’une conférence de presse, à l’occasion de la visite à Kiev des présidents polonais, lituanien, estonien et letton.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading