Guerre en Ukraine : La Russie bloque une résolution du Conseil de sécurité l’ONU sur ses annexions – 20 Minutes

08h11 : La Roumanie en ordre de bataille, angoissée face à la menace russeAu pied des Carpates, la base militaire roumaine de Cincu ressemble à une fourmilière. Installation de baraquements ou manœuvres d’entraînement : des soldats français, belges ou néerlandais, déployés après l’invasion russe de l’Ukraine fin février, s’affairent. Dans ce pays à l’avant-poste de l’Otan, la guerre a eu un effet accélérateur, entre intensification des missions de l’Alliance atlantique et projets de modernisation de l’armée.

Dès le début du mois de mars, un millier d’Américains sont venus renforcer les troupes dans la localité de Mihail Kogalniceanu, sur les rives de la stratégique mer Noire, tandis que d’autres affluaient à Cincu, dans le centre. Sur ce site que l’AFP a pu visiter la semaine dernière, 400 hommes sont actuellement à l’œuvre avec l’ambition de porter la capacité d’accueil à plus de 1.000 d’ici la fin de l’année.

L’opération Aigle, placée sous commandement français, vise à renforcer dans la durée la défense du flanc oriental de l’Otan. Sous la supervision du colonel Christophe Degand du 8e RPIMA, un régiment de parachutistes originaire de Castres (sud de la France), plusieurs unités effectuent ce matin-là un exercice d’assaut en milieu urbain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *