Guerre en Ukraine, en direct : Volodymyr Zelensky annonce que la ville stratégique de Lyman est « totalement débarrassée » de l’armée russe – Le Monde

  • L’armée ukrainienne est entrée, samedi 1er octobre, dans Lyman, ville stratégique de l’est de l’Ukraine, dans la région de Donetsk. « Le drapeau ukrainien flotte déjà sur Lyman », a confirmé, samedi soir, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, dans son allocution quotidienne. « Menacées de se faire encercler, les troupes alliées ont été retirées de Lyman vers des lignes plus favorables », a de son côté indiqué dans un communiqué le ministère russe de la défense. Sous contrôle de Moscou depuis la fin du mois de mai, Lyman est un important nœud ferroviaire, qui permettait notamment le ravitaillement des troupes russes.
  • « Les combats se poursuivent, mais il n’y a pas de trace de quelque pseudo-référendum là-bas », a poursuivi Volodymyr Zelensky, faisant référence aux référendums d’annexion menés sur le territoire de quatre régions administratives ukrainiennes, dont celle de Donetsk, effectués par la Russie cette semaine et fermement condamnés par Kiev et les Occidentaux.
  • Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a appelé samedi l’armée russe à utiliser « des armes nucléaires de faible puissance » en Ukraine, où les troupes de Moscou sont en difficulté dans certaines régions.
  • Au moins vingt-quatre civils, dont une dizaine d’enfants, ont été retrouvés tués par balle dans leur voiture dans le nord-est de l’Ukraine, près de Koupiansk, a annoncé samedi le gouverneur de la région de Kharkiv, Oleh Synehoubov.
  • L’annexion illégale des territoires des régions administratives de Donetsk, Louhansk, Zaporijia et Kherson, proclamée vendredi par le président russe, Vladimir Poutine, rend « beaucoup plus difficile, impossible, presque, la fin de la guerre », a déclaré samedi le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, à la chaîne de télévision espagnole RTVE.
  • Le gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l’Allemagne, a cessé de fuir sous la mer Baltique, a fait savoir samedi à l’AFP Ulrich Lissek, porte-parole de l’entreprise du même nom. « La pression de l’eau a plus ou moins fermé le gazoduc, de sorte que le gaz qui est à l’intérieur ne peut pas sortir, a souligné M. Lissek. La conclusion est qu’il y a encore du gaz dans le gazoduc. »
  • Le directeur de la centrale nucléaire de Zaporijia, située en territoire ukrainien mais occupée par des troupes russes, a été arrêté par une patrouille russe, a déclaré, samedi 1er octobre, l’entreprise publique chargée de l’exploitation du site Energoatom.
  • Christine Lambrecht, la ministre de la défense allemande, a effectué samedi une visite surprise en Ukraine, sa première depuis le début de l’invasion russe, au moment où Kiev réclame avec insistance à Berlin la livraison de chars de combat. Mme Lambrecht s’est rendue dans la ville portuaire d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine. Elle y a notamment rencontré son homologue ukrainien, Oleksii Reznikov.

Retrouvez notre direct d’hier en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. A Zaporijia, une maternité face au front

Enquête. La France prépare la livraison de nouveaux canons Caesar à l’Ukraine

Récit. Pour célébrer l’annexion de nouvelles régions ukrainiennes, Vladimir Poutine offre un discours messianique et violemment anti-occidental

Editorial. Poutine : le choix du jusqu’au-boutisme

Enquête. En Russie, l’exode des opposants à la guerre

Reportage. Des policiers enrenfort pour encercler Lyman

Décryptages. En Russie, les milieux d’affaires français pris entre deux feux

Factuel. Washington annonce de nouvelles livraisons d’armes à Kiev

Tribune. « La guerre de Poutine contre l’Ukraine est entrée dans une nouvelle phase, encore plus dangereuse »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *