Guerre en Ukraine, en direct : le point sur la situation à la mi-journée – Le Monde

Brent Renaud, premier journaliste étranger à être tué en Ukraine

Le journaliste et réalisateur Brent Renaud, le 31 mai 2015 à New York.

Brent Renaud, un photographe et réalisateur indépendant de 50 ans, a été tué dimanche à Irpin, dans la banlieue nord-ouest de Kiev, où les combats font rage depuis plusieurs jours. Il est le premier journaliste étranger à être tué depuis le début de l’invasion russe, le 24 février. Un journaliste de la télévision publique ukrainienne avait été tué le 1er mars dans le bombardement russe de la tour de télévision de Kiev.

Brent Renaud et un autre journaliste américain, qui a été blessé, ont été touchés à la mi-journée alors qu’ils circulaient en voiture avec un civil ukrainien, également blessé.

Brent Renaud « a reçu une balle dans la nuque et a été tué sur le coup », a précisé Danylo Shapovalov, un médecin engagé auprès des forces ukrainiennes qui a pris en charge les victimes.

Un journaliste de l’Agence France-Presse a vu le corps du journaliste tué, qui avait ses papiers d’identité sur lui, y compris une ancienne carte d’accréditation du New York Times.

Le quotidien américain a précisé dans un communiqué que ce journaliste « talentueux » avait travaillé pour lui dans le passé, dernièrement en 2015, mais que ce n’était pas le cas en Ukraine.

Les autorités ukrainiennes ont rapidement accusé leurs ennemis russes d’avoir tiré sur les journalistes américains, mais l’origine des tirs était difficile à établir dans l’immédiat. « Nous consultons les Ukrainiens pour déterminer comment cela est arrivé », a déclaré sur la chaîne américaine CBS Jake Sullivan, conseiller national à la sécurité du président américain Joe Biden, en dénonçant un meurtre « choquant et horrifiant ».

Brent Renaud, également écrivain, était originaire de Little Rock, dans l’Etat de l’Arkansas, selon le site Internet de la Fondation Nieman pour le journalisme, liée notamment à l’université de Harvard, qui lui avait accordé une bourse en 2019. Il avait travaillé sur de nombreux projets de films documentaires avec son frère Craig, et couvert des sujets aussi divers que la crise des réfugiés en Amérique centrale, les soubresauts politiques en Egypte et la lutte contre l’extrémisme en Afrique et au Moyen-Orient, selon la fondation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *