Grève du lundi 9 décembre: suivez en direct les perturbations – Le HuffPost

Spread the love

JACQUES DEMARTHON via Getty Images

En région parisienne, le trafic RATP est à nouveau très perturbé lundi 9 décembre pour cause de grève contre la réforme des retraites

GREVE – Le mouvement social contre la réforme des retraites se poursuit massivement ce lundi 9 décembre dans les transports publics en France, en particulier à Paris, à l’orée d’une semaine déterminante pour la réforme des retraites dont le contenu détaillé doit être présenté mercredi.

Les passagers se pressant dans les gares et stations connaissaient un lundi noir surtout en région parisienne, avec un record de bouchons sur les routes.

Suivez ci-dessous en direct les perturbations liées à la grève:

 

  • Les blocages de dépôts de bus RATP ont été levés

Sept des 25 “centres bus” de la RATP ont été bloqués lundi matin avant que les piquets de grève ne soient levés peu après 9h ou que les manifestants soient délogés par les forces de l’ordre, selon la régie autonome.

Conséquence, dans un trafic déjà congestionné dans l’agglomération parisienne, seul un tiers des bus a pu circuler aux heures de pointe, contre un sur deux anticipé dimanche soir par la RATP. Peu après 10h, “plus d’un bus sur deux” circulait à nouveau, selon un porte-parole.

Parmi les dépôts bloqués figuraient celui de Lagny, dans l’est parisien, celui d’Asnières ou encore celui d’Aubervilliers.

Les blocages des centres de Lagny et d’Asnières ont été levés sans incident par les forces de l’ordre, selon cette source. Les grévistes ont levé d’eux-mêmes les blocages des autres dépôts.

  • La grève se poursuivra jusqu’à jeudi pour les lignes 2 et 6 du métro parisien

  • Seulement 15% à 20% des trains SNCF circulent

Conformément à ses prévisions de dimanche, SNCF indique assurer ce lundi “entre 15% à 20%” de son trafic habituel, soit un TGV et un Transilien (RER SNCF et trains de banlieue) sur cinq, trois liaisons TER sur dix (essentiellement assurées par bus), un train Intercités sur cinq et un trafic international “très perturbé”.

Mettant en garde contre “un risque de saturation sur les gares et sur les quais”, Agnès Ogier, directrice de la communication de la SNCF, a invité “tous ceux qui le peuvent à limiter leurs déplacements en train”.

A la gare Montparnasse à Paris, les voyageurs s’agglutinaient devant l’entrée du métro, condamnée.

La gare Part-Dieu à Lyon restait inhabituellement calme: seuls deux TGV sont annoncés d’ici le milieu de matinée et la majorité des TER affichés sont assurés par des cars. A la gare Lille Flandres, Mehdi Oukaci, 20 ans, étudiant, redoute de louper un examen de comptabilité: “Je ne vois même pas mon train pour Arras… C’est leur droit de faire grève, mais ils nous coincent un peu”.

» Lire notre article complet en cliquant ici

  • Trafic “extrêmement perturbé” à la RATP

La RATP faisait état d’un trafic en région parisienne “extrêmement perturbé”, avec neuf lignes de métro sur seize fermées lundi, et une circulation extrêmement réduite pour cinq autres. Suite à un “incident technique”, le trafic était par ailleurs interrompu sur une partie de ligne 4 et ne devait reprendre qu’à 9h.

» Lire notre article complet en cliquant ici

  • Record matinal de bouchons en région parisienne

En conséquence, de nombreux usagers ont pris le volant: environ 620 kilomètres de bouchons étaient enregistrés lundi autour de 8h30 sur les routes d’Ile-de-France, selon le site d’information routière Sytadin.

Pour faciliter les trajets des Franciliens, les véhicules pratiquant le covoiturage (trois personnes au moins) étaient autorisés lundi à circuler sur les voies des bus et taxis sur les “grands axes qui arrivent sur Paris”, mais pas dans la capitale, selon la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

» Lire notre article complet en cliquant ici

À voir également sur Le HuffPost:

Avec la grève du 6 décembre, 7 fois plus de bouchons à Paris

Leave a Reply