Grève des enseignants : jeudi noir pour les parents et entreprises qui doivent s’organiser – Franceinfo

Spread the love
Publié Mis à jour

Grève des enseignants : jeudi noir pour les parents et entreprises qui doivent s’organiser

Article rédigé par

S. Soubane, J. Wild, D. Sebastien, J. Bigard, G. Le Goff, J-P. Rivalain, F. Lemoal, J. Codier, France 3 Poitou-CharentesFrance 2

France Télévisions

Près de la moitié des écoles primaires seront fermées jeudi 13 janvier, en signe de protestation de la gestion du Covid-19 dans les écoles. Une mobilisation d’une telle ampleur n’a pas eu lieu depuis 20 ans. Un véritable casse-tête pour les parents, qui doivent s’organiser. 

Trouver qui va pouvoir garder les enfants, voilà le défi du jour pour les parents. Jeudi 13 janvier s’annonce comme un jeudi noir, avec près de la moitié des écoles primaires fermées. Un père de famille explique qu’il doit rester à la maison avec ses enfants, car le télétravail n’est pas possible. “Je suis obligé de travailler les samedis et les dimanches, car quand je perds une journée, je dois la récupérer à chaque fois”déplore-t-il. Travail à domicile, RTT ou appel aux grands-parents sont d’autres solutions que trouvent les parents.

Dans une agence d’aide à la personne, de nombreuses salariées ne pourront pas venir assurer leur prestation demain, retenu à domicile pour s’occuper de leurs enfants. “Un cinquième de nos effectifs est prévu absent. Ça fait un peu plus de 15 personnes demain” déclare Mérone Géssesse, responsable de l’agence. Selon les syndicats, près de 75% des enseignants du primaire participeront au mouvement de grève. 

Leave a Reply