Advertisements

Grève dans les transports : la majorité des trains et métros ne rouleront pas lundi – Le Monde

Spread the love

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuivra sur sa lancée lundi 9 décembre. La majorité des trains ainsi que des métros franciliens seront une nouvelle fois à l’arrêt en début de semaine, selon les prévisions communiquées par la RATP et la SNCF. Le point sur la situation en détail.

  • A la SNCF, peu de trains et « pas d’amélioration mardi »

L’ensemble des lignes de la SNCF sera une nouvelle fois très perturbé lundi 9 décembre. Un TGV sur cinq sera en circulation : un Ouigo sur six, un TGV sur six sur l’axe est, un train sur quatre sur les axes nord et Atlantique et un sur cinq sur l’axe sud-est, a annoncé la direction du groupe dimanche.

Un train Intercités sur cinq et un Transilien sur cinq seront en circulation. Par ailleurs, un TER sur trois circulera, mais le service sera « essentiellement » assuré par des bus. Le trafic international sera lui aussi « très perturbé ».

Face à ces perturbations, la SNCF « recommande aux voyageurs qui le peuvent d’annuler ou de reporter leurs déplacements prévus ce jour ». Plus tôt dans le week-end, la SNCF avait déjà recommandé aux usagers d’éviter les Transilien, l’affluence attendue dans les gares d’Ile-de-France s’annonçant « très dangereuse » en début de semaine.

Le groupe n’attend « pas d’amélioration mardi », compte tenu de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites, selon son porte-parole Agnès Ogier.

  • A la RATP, peu de lignes et un « risque de saturation »

La majorité des métros seront à l’arrêt lundi 9 décembre, selon les prévisions de circulation de la RATP. Seules les lignes 1 et 14, qui sont automatisées, circuleront toutes la journée. Quatre autres lignes (4, 7, 8 et 9) circuleront partiellement, mais uniquement aux heures de pointe. Les dix autres lignes seront fermées toutes la journée.

De même, le trafic sera très fortement perturbé sur les RER A et B, ainsi que sur les lignes de tramway. « Compte tenu du fort risque de saturation du réseau, la RATP invite tous les voyageurs qui en ont la possibilité à différer leurs déplacements ou à privilégier un autre mode de transport », précise le groupe sur Twitter.

La RATP a publié ses prévisions de trafic pour la journée du lundi 9 décembre.

« Compte tenu du fort risque de saturation du réseau, la RATP invite tous les voyageurs qui en ont la possibilité à différer leurs déplacements ou à privilégier un autre mode de transport », précise le groupe sur Twitter.

Comme à la SNCF, la situation ne devrait pas se débloquer dans l’immédiat. « Le trafic pour la journée du mardi 10 décembre devrait être également extrêmement perturbé avec une offre similaire à celle du lundi 9 décembre » sur les lignes de métro et RER, prévient d’ores et déjà la RATP. Les prévisions seront détaillées la veille à 17 heures, comme c’est le cas chaque jour depuis mercredi 4 décembre.

  • Le covoiturage facilité en Ile-de-France

Les véhicules pratiquant le covoiturage seront autorisées à circuler sur les voies bus et taxis des « grands axes qui arrivent sur Paris » pour limiter les bouchons, a annoncé dimanche 8 décembre la ministre de la transition écologique, Elisabeth Borne. La mesure s’appliquera « à partir de trois personnes dans la voiture », débutera lundi « à cinq heures du matin » et pourra être reconduite les prochains jours, a précisé le ministère.

Les axes concernés sont « l’A1, l’A6A, l’A10 et l’A12 », a détaillé le secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur Twitter. La mesure ne s’appliquera pas, en revanche, à l’intérieur de la capitale. Les voies accessibles seront signalées aux automobilistes via les panneaux d’information lumineux.

Par ailleurs, la région Ile-de-France propose la gratuité aux passagers franciliens pendant les jours de grève, en partenariat avec cinq plates-formes de covoiturage — BlaBlaLines (BlaBlaCar), Covoit’ici, Karos, Klaxit et Ouihop. Elle offre également aux conducteurs « 2 euros, 3 euros voire 4 euros par trajet » en fonction de la distance parcourue. Les passagers doivent passer par l’application Vianavigo, qui présente les trajets disponibles.

Les explications : Des voies bus et taxis ouvertes au covoiturage en Ile-de-France lundi

Notre sélection d’articles sur la réforme des retraites

Advertisements

Leave a Reply