Grand écran et processeur puissant : les prochains iPad suivraient les traces de l’iPhone SE – Numerama

Spread the love

Après avoir renouvelé l’iPad Pro, lancé le nouvel iPhone SE et rafraîchi les MacBook, Apple devrait s’attaquer aux iPad abordables.

Malgré la crise économique liée à la pandémie de coronavirus, Apple vit une année relativement pleine. Depuis janvier, la firme de Cupertino n’a cessé d’alimenter son catalogue et les choses ne devraient pas se tasser d’ici 2021. Il y aura bien évidemment les futurs iPhone. Mais il pourrait aussi y avoir de nouveaux iPad plus abordables. C’est ce que révèle l’analyste Ming-Chi Kuo, spécialiste bien informé de la marque, dans une note partagée par CNBC le 14 mai.

Selon ses dires, Apple lancerait un iPad pied de gamme durant la seconde moitié de l’année 2020. Il se distinguerait par un écran plus grand — 10,8 contre 10,2 pouces. L’iPad mini, renouvelé en 2019, aurait également droit à une nouvelle version dotée d’une diagonale revue à la hausse (entre 8,5 et 9 pouces, contre 7,9). Il faudrait néanmoins patienter jusque 2021.

iPad 10,2 pouces // Source : Apple

Les iPad abordables vont-ils devenir des iPad SE ?

«  Les deux nouveaux iPad suivront la stratégie produit de l’iPad SE, et les principaux arguments seront le prix abordable et l’intégration d’un processeur rapide », explique Ming-Chi Kuo. La seconde génération de l’iPhone SE intègre le même processeur que les iPhone 11, à un prix contenu (à partir de 489 euros), et bénéficie d’un écran plus grand (4,7 pouces contre 4). Apple pourrait logiquement appliquer ce modèle à la tablette, d’autant que les déclinaisons plus accessibles sont plébiscitées par les utilisateurs (entre 60 et 70 % des ventes). 

Si l’iPad et l’iPad mini s’appuient sur une diagonale plus grande, il y aurait nécessairement un changement de design. Sur ce point, Apple aurait juste besoin de réduire les bords, qui sont encore très importants sur les deux tablettes (les ingénieurs peuvent rogner en haut et en bas sans changer les mensurations). En revanche, il ne faudra pas compter sur l’intégration de Face ID, technologie réservée aux produits les plus chers du catalogue (l’iPad Pro). Aujourd’hui, les iPad et iPad mini sont respectivement vendus à partir de 389 euros et 459 euros. Ces tarifs devront être conservés pour garantir la stratégie SE.

Partager sur les réseaux sociaux

<

p class=”humanoid-videos–title has-text-weight-bold has-text-blue is-size-3″>La suite en vidéo

Leave a Reply