Grâce à Elon Musk et Neuralink, ce singe joue au pong avec la pensée

Spread the love

Au cas où vous ne le saviez pas, Elon Musk n’est pas seulement à la tête de SpaceX, Tesla, et The Boring Company. Le milliardaire est également le cofondateur de Neuralink, une société qui développe des implants cérébraux d’interfaces neuronales directes, fondée en 2016. En août 2020, Neuralink organisait sa première démonstration en direct sur un porc. Par la même occasion, Elon Musk est entré un peu plus dans les détails sur les intérêts de son entreprise en démontrant que Neuralink peut répondre à de nombreuses problématiques comme la paraplégie.

Évidemment, Neuralink est encore en cours de développement, et les équipes continuent de mener des recherches quotidiennes pour un jour peut-être utiliser le savoir de cette entreprise dans la vraie vie. Pour le moment, les recherches continuent. Dans un récent article de blog, Neuralink expose les résultats d’une expérience menée sur un singe équipé de l’implant cérébral.

Neuralink fait de gros progrès

La première partie d’une vidéo présente ce singe capable d’utiliser un joystick pour diriger un point blanc sur des carrés colorés. Mais la seconde partie est encore plus intéressante, puisque les chercheurs ont retiré le joystick du singe, et ce dernier parvient tout de même à joueur au pong. Comment est-ce possible ? Neuralink explique simplement que la première partie avec le point blanc et les carrés de couleur a été analysée par les capteurs de l’implant, qui savent désormais comment le cerveau de ce singe fonctionne dans ce cas de figure. En partant de là, l’implant est capable d’envoyer un signal selon l’anticipation des mouvements du singe, pour faire bouger la barre du pong.

Cette démonstration avec l’aide d’un singe est bien plus parlante que celle d’août dernier avec un porc. Aujourd’hui, l’utilité de Neuralink sur l’être humain est un peu plus perceptible, bien qu’il soit encore trop tôt pour convaincre les humains à s’implanter une technologie tierce dans le corps.

Leave a Reply