Google lance de nouvelles alertes de sécurité

Spread the love
Google lance de nouvelles alertes de sécurité

Au cours des prochaines semaines, Google commencera à déployer de nouvelles alertes de sécurité pour les problèmes critiques affectant les comptes Google, en lieu et place de l’alerte affichée dans l’application Google actuellement utilisée par le géant américain.

Le principal avantage du nouveau système est qu’il devrait permettre aux destinataires des alertes de sécurité de Google – que le géant américain transmet aux utilisateurs lorsqu’il détecte que leur compte a pu être piraté – de ne plus avoir à consulter leurs e-mails ou les alertes système d’un téléphone pour connaître l’alerte. Désormais l’alerte apparaîtra directement dans l’application Google utilisée, réduisant potentiellement le temps nécessaire aux personnes à risque pour prendre des mesures et sécuriser leurs comptes.

Expliquant pourquoi les nouvelles alertes intégrées à l’application pourraient être utiles, Google note dans un billet de blog qu’après avoir commencé à émettre des notifications de sécurité pour le système Android en 2015, il a multiplié par 20 l’engagement par rapport aux alertes par e-mail, qui nécessitaient d’ouvrir l’application e-mail et de trouver l’alerte sur Google. Le nouveau système de diffusion d’alertes de sécurité critiques a plus de chances d’atteindre les utilisateurs lorsqu’ils sont attentifs à l’une des applications de Google.

publicité

Illustration avec Gmail

Exemple dans Gmail. Là, les utilisateurs doivent voir une icône d’alerte à côté de leur avatar dans la barre de recherche de l’application Gmail. En cliquant sur l’alerte, ils accèdent à une page “Alerte de sécurité critique” avec un bouton “Vérifier l’activité” qui leur explique pourquoi Google a émis l’alerte. Ce nouveau mécanisme de diffusion pourrait s’avérer particulièrement utile s’il fonctionne également avec les applications Google fréquemment utilisées, comme YouTube, Google Maps, l’application Google ou Waze.

Selon Google, les nouvelles alertes de sécurité intégrées aux applications Google sont « résistantes à l’usurpation ». Google prévoit un déploiement limité dans les semaines à venir et élargira la disponibilité au début de l’année prochaine. L’entreprise a annoncé cette nouvelle fonctionnalité dans le cadre de sa contribution au mois national de sensibilisation à la cybersécurité.

Le système Safe Browsing de Google pour Chrome et d’autres navigateurs protège désormais quatre milliards d’appareils, tandis que Google bloque plus de 100 millions de tentatives de phishing par jour. Google Play Protect, son système anti-malware intégré pour les appareils Android, analyse plus de 100 milliards d’applications chaque jour.

De nouveaux contrôles de confidentialité

Google introduit également un nouveau contrôle de confidentialité pour éviter que les interactions avec l’assistant Google ne soient enregistrées sur un compte Google. Un nouveau “mode invité” peut être activé à l’aide d’une commande vocale, qui empêche que tout ce qu’un utilisateur dit à l’assistant soit enregistré sur son compte.

Celui-ci pourrait s’avérer utile lors de l’interaction avec les locuteurs intelligents de Google Home et Nest, sur des sujets qu’un utilisateur ne souhaite pas voir liés à son compte. Le seul inconvénient du mode invité est que l’assistant Google n’est pas personnalisé lorsqu’il est activé. Il s’appuie sur les contrôles de confidentialité de l’Assistant Google introduits l’année dernière, qui permettent aux utilisateurs de supprimer l’activité récente de l’assistant d’un compte Google avec des commandes vocales, comme “Hey Google, supprime la dernière chose que je t’ai dite” ou “Hey Google, supprime tout ce que je t’ai dit la semaine dernière”.

Par ailleurs, sous Android 11, Google a introduit pour la première fois la fonction “Smart Replies” pour les suggestions de clavier Gboard, et ce dans le respect de la vie privée, les suggestions étant créées à partir du traitement sur l’appareil plutôt que dans le cloud. Les suggestions apparaissent en haut de la bande de suggestions de Gboard. Alors qu’Android peut accéder au contenu des messages entrants, l’application de clavier intelligent Gboard ne le peut pas et ne peut voir une suggestion qu’une fois que l’utilisateur a tapé sur l’un d’entre eux.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply