Google, géant du web en France, mais tout petit contribuable

Spread the love
Google, géant du web en France, mais tout petit contribuable

Google en France n’aurait payé que 20,5 millions d’euros d’impôts sur ses bénéfices en 2020. C’est dix fois moins que ce que la société aurait du payer croit savoir Capital.

Pourquoi ? Parce que le système d’optimisation fiscale utilisé par la multinationale américaine lui permet de déclarer en Irlande une très grande partie de ses revenus générés en France. Un pays où les bénéfices des sociétés sont bien moins taxés.

publicité

Dans le détail, Google n’aurait été taxé en France que sur un chiffre d’affaires de 576 millions d’euros en 2020. Une somme “qui correspond seulement aux services rendus par la filiale française aux autres entités du groupe” mentionne Capital.

Mais le chiffre d’affaires de Google réalisé en France est en réalité tout autre. Soit 4,5 milliards d’euros, selon plusieurs sources. Le groupe dirigé par Sundar Pichai aurait donc dû s’acquitter d’un montant estimé à 200 à 350 millions d’euros d’impôts sur les bénéfices.

En septembre 2019, Google avait trouvé un accord “à l’amiable” avec les autorités françaises afin de mettre fin à des poursuites initiées en 2015 pour la période fiscale 2011-2014. Bilan, un montant de près de 1 milliard d’euros versé par la multinationale au fisc.

Google s’acquitte également depuis 2019 de la taxe sur les services numériques instaurée par Bercy. Une taxe, dite “taxe GAFA”, qui s’élève à 3% du chiffre d’affaires réalisé en France. Une taxe compensée par une hausse de ses tarifs.

Leave a Reply