Google fait le ménage dans Android Auto

Spread the love
Google fait le ménage dans Android Auto

La multitude de solutions proposées par Google pour connecter son smartphone à son véhicule engendrait une certaine confusion. L’arrêt de “Android Auto pour écran de smartphone” sonne donc comme une simplification bienvenue d’un écosystème foisonnant, mais devenu assez illisible.

Cette version d’Android Auto était destinée à fonctionner sur les véhicules non compatibles avec le service de Google, mais équipés d’un écran connecté. Dans ce cas de figure, Android Auto dupliquait simplement l’écran du smartphone sur l’écran de la voiture, sans adaptation particulière. De quoi profiter de son smartphone sur l’écran de sa voiture de la manière la plus basique.

La fin de cette version spécifique du logiciel, qui semble correspondre à la mise sur le marché d’Android 12, ne remet pas en question l’existence de sa version la plus connue, sortie en 2014. Car pour la plupart des utilisateurs, Android Auto, le concurrent de CarPlay d’Apple, fonctionne sur des véhicules compatibles.

publicité

Passage au mode conduite d’Android Auto

Conséquence, s’affiche à l’écran du véhicule une version optimisée des applications présentes sur le smartphone, via une interface dédiée et optimisée à la consultation en situation de conduite. Cette version d’Android Auto continue donc à être supportée et développée par Google.

En plus de ces deux versions de l’outil, il convient de noter qu’il en existe deux autres.

Le mode conduite de Google Assistant tout d’abord. Google recommande aux utilisateurs d’Android Auto pour smartphone d’utiliser désormais cette solution pour continuer à connecter leur smartphone à leur véhicule non compatible.

Ce mode conduite de Google Assistant, annoncé à la Google I/O 2019, a été lancé en octobre 2020. Il propose une interface légèrement améliorée d’Android, accessible sur l’écran du véhicule. Comme son nom l’indique, cet outil est une composante de Google Assistant.

Pour l’activer, vous devez vous rendre dans les paramètres de Google Maps, puis cliquer sur “paramètres de navigation”, puis sur “paramètres de l’Assistant Google”.

Enfin, dernière brique de l’écosystème Android Auto, Android Automotive OS est un système d’exploitation Android pour l’infodivertissement qui doit être directement embarqué par les constructeurs automobiles dans leurs véhicules.

Il y a un an, Stellantis annonçait l’arrivée de cet OS dans ses véhicules en 2023. L’idée est de détacher totalement le smartphone de ce système. Mais aussi d’y intégrer des fonctions jusqu’alors réservées aux systèmes des constructeurs automobiles : clim, ordinateur de bord et autres capteurs.

Pour aller plus loin

Android Auto et Apple CarPlay touchent votre conduite plus que le cannabis ou l’alcool

Leave a Reply