Google achète Fitbit pour 2,1 milliards de dollars

Après une semaine de spéculation, Google a annoncé vendredi qu’il achetait Fitbit, pionnier des trackers de fitness, pour 2,1 milliards de dollars. L’accord, après une offre de Googe en début de semaine, ouvre la voie à la création d’une éventuelle smartwatch Google, mais surtout, il donne à Google la propriété des activités de Fitbit dans le domaine de la santé. Et la propriété sur les données de santé des utilisateurs de Fitbit.

Car Fitbit possède de nombreuses briques dans les programmes de bien-être des employés pour les entreprises. Si cela est moins le cas en France, les entreprises américaines collaborent de plus en plus avec les géants de la tech et de l’assurance pour proposer ce type de programme à leurs employés.

Cela pourrait donner à Google une traction important dans le domaine de la santé. Dans le même temps, les données de santé des utilisateurs de systèmes Fitbit devraient bénéficier des capacités d’analyse approfondie de Google lorsqu’il s’agira par exemple de fournir des recommandations pratiques aux utilisateurs de systèmes Fitbit.

Fitbit : 28 millions d’utilisateurs actifs dans le monde

En ce qui concerne le matériel, Rick Osterloh, de Google, note dans un article de blog que la société voit une opportunité d'”investir encore plus dans Wear OS ainsi que d’introduire sur le marché des appareils portables Made by Google”. A noter que depuis peu le matériel de Fitbit est fabriqué hors de Chine.

“En travaillant en étroite collaboration avec l’équipe d’experts de Fitbit et en réunissant les meilleurs IA, logiciels et matériels, nous pouvons contribuer à stimuler l’innovation dans le domaine des wearables, et à créer des produits qui profiteront à encore plus de personnes dans le monde” a-t-il dit. “Nous avons l’intention de travailler en étroite collaboration avec Fitbit pour combiner le meilleur de nos plates-formes de montres et de tracker de fitness connectés respectives.”

Fitbit supporte environ 28 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. La vente pourrait s’expliquer par la saturation du marché des wearables, et les résultats de Fitbit moins performants que les années passées. À l’avenir, Google a déclaré Fitbit continuera à rester agnostique à la fois sur Android et sur iOS. Google a également indiqué que l’approche de Fitbit en matière de confidentialité et de sécurité des utilisateurs – y compris ses pratiques de collecte de données – restera inchangée.

Il convient également de noter que Google a déclaré que les données de santé Fitbit ne seront pas utilisées pour les annonces Google. C’est ici un point majeur. Car le modèle économique de Google repose sur la commercilisation des données de ses utilisateurs.

L’acquisition devrait être finalisée en 2020.

Article traduit et adapté depuis Google buys Fitbit for $2.1 billion

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply